Le blog de cuisine-facile.com

Faire l'avion ou enlever son maillot

8 148 fois    2commentaires    note : 3.3 / 5
Noter cette recette

Aaah le football, moi qui ne connaît et n'y comprends rien (sans rire, je n'ai toujours pas compris la règle du hors-jeu qu'on m'a bien expliqué 5 fois...), et donc qui ne voit les buts et les moments marquants des matchs qu'à travers le zapping, je suis complètement fasciné par l'attitude des joueurs qui ont marqué un but !

J'imagine que c'est un grand moment, très fort, avec beaucoup d'adrénaline, mais assez curieusement, les "marqueurs" font tous plus ou moins la même chose.

Une fois le ballon au fond des filets, le marqueur (même si il est complètement crevé et en fin de match) démarre comme un dératé en zigzaguant avec un seul objectif : que ses collègues ne le touchent pas !

Manque de bol justement tous les autres joueurs démarrent presque en même temps et cherchent exactement l'inverse : toucher celui qui a marqué pour le congratuler (enfin on imagine).

S'ensuit une espèce de course poursuite un peu ridicule, où parfois le marqueur est attrapé par son maillot par un de ses collègues mais continue de courir pour qu'on le lâche à tout prix.

Le marqueur peut soit courir sans but (en zigzag toujours, et poursuivi toujours aussi), soit il tache d'atteindre le bord du terrain pour aller dire aux supporters "Vous avez-vu ? c'est moi qui l'ai fait !", et pour ceux qui seraient un peu neu-neu il se montre la poitrine du doigt ou lève ce même doigt en l'air pour être sur d'être bien compris.

Peu d'équivoque de toutes façons, au moment ou il arrive au bord du terrain, ses poursuivant le rattrapent et se jettent sur lui en un gros tas humain qui est là pour signifier aux supporters "bon d'accord c'est lui qui a marqué, mais sans nous il n'y serait jamais arrivé, alors hé on est pas mal non plus nous aussi hein ? et la prime de match c'est pour tout le monde quand même..."

But fêté en equipe



Tout ce qui vient d'être dit peut être augmenté d'un cran, si le marqueur court et enlève son maillot en même temps. Pour eux, c'est un peu comme quand nous on écrit en gras ou souligné du texte. En courant il dit "je suis super content j'ai marqué un but", si il enlève son maillot ça veut dire "Houlala putain vous avez vu ce que je leur ai mis à ces cons !", une forme d'insistance poétique de footballeur en quelque sorte.

But maillot enlevé




Variation possible également : le marqueur ne retire pas son maillot, mais se le replie sur la tête en courant.

But maillot replié



Cette étrange attitude (et dangereuse, un jour il y en a bien un qui va se prendre une caméra ou arbitre de touche) signifie "trop facile ce but, le goal est un pauvre aveugle qui ne voit rien !".

Il y eut un temps ou le marqueur "faisait l'avion", c'est à dire que dans un geste d'une certaine élégance, il courait les bras écartés ce qui signifiait sobrement "but de moi". Nous parlons d'une époque moins individualiste, où celui qui avait marqué saluait le collègue qui lui avait fait la passe décisive en le montrant du doigt, voir en se jetant dans ses bras, mais cette époque là semble hélas bien révolue.

But faire l'avion



Je termine avec l'étonnante créativité des footballeurs Islandais (dont la masse salariale globale, tous clubs confondus, doit être égale ou inférieure à la facture de portable d'un gars comme Anelka), ces footballeurs Islandais donc quand ils marquent un but ont un cérémonial étonnant : le marqueur fait semblant de pêcher à la ligne un de ses collègues qui imite le poisson pêché, et ensuite tout le monde pose pour une fausse photo avec la prise.

Étonnant non ? Mais voyez vous même :


Dernière mise à jour : Le 6 Décembre 2011

Retourner en début de page


les visiteurs ont également consulté :

levures et levainLes matières grasses de cuissonLa dorure du feuilletageComment choisir sa centrifugeuse ?le peintre, les restauratrices et la cantatriceLes jaunes d'œufs et le sucre en poudrePommes de terre grillées ou purée grillée ?Les 3 couteaux essentiels
Nota : Passez votre souris sur les images pour voir le titre des pages.

Vos 2 commentaires ou questions sur cette page :

Ahhh.. Merci ! J'ai bien ri à la lecture de ce billet qui décrit parfaitement ces comportements étranges, égocentriques, puérils ? Bravo à l'inventivité des islandais et à leur cérémonial qui a en plus le mérite de rendre au collectif ce qui lui revient.
Par Yllen le 9 décembre 2011 à 17h50 (n° 1)
Ben moi, 66 ans, j'ai jamais regardé un seul match de foot de ma vie.
Et c'est pas demain que je commencerais.
Mais comme disait ma grand mère : "c'est pas parce que t'aimes pas ça, qu'il faut essayer d'en dégouter les autres".
Là, je vais me faire des amis... c'est sur!!
Par jacques le 28 mai 2012 à 17h03 (n° 2)
Poster un commentaire ou une question :

Vous pouvez, si vous le désirez, ajouter un commentaire sur cette page : pourquoi elle vous a plu ou déplu, ce que vous y avez modifié, quel résultat vous avez obtenu, signaler une erreur ou une omission, etc. Vous pouvez également poser une question, je réponds à toutes à moins que quelqu'un ne l'ait déjà fait avant moi.
N'hésitez surtout pas à vous exprimer, je suis toujours très intéressé par votre opinion, mais merci d'avance de ne pas écrire en SMS ou uniquement en MAJUSCULES, mais bien en français, faute de quoi votre envoi pourrait être rejeté.

Je vous invite à consulter les conseils pour déposer un commentaire ou une image (ce qu'il faut faire et ne pas faire).

Posté par : Le 17 Juillet 2018 à 02h22

Cochez cette case pour montrer que vous êtes bien un être humain (c'est une protection contre le Spam)*.

I am not a leaving thing