Comment bien utiliser une poche à douille

La recette pas à pas :

  1. 1 min.Comment bien utiliser une poche à douille : Photo de l'étape 1

    Les douilles



    Qui dit "poche" dit aussi "douilles", vous en trouverez de toutes sortes, et de tous diamètres dans les magasins spécialisés, soit à l'unité, soit en assortiments. Il en existe deux grands types :

    1°) Les douilles métalliques, un peu désuètes maintenant et qui ont le principal défaut de finir par rouiller à la longue.
  2. 1 min.Comment bien utiliser une poche à douille : Photo de l'étape 2
    2°) Les douilles en polycarbonates, un plastique très dur, un peu plus chères, mais bien plus faciles d'entretien.
  3. 1 min.Comment bien utiliser une poche à douille : Photo de l'étape 3

    La poche



    Vous trouverez chez les commerçants spécialisés des poches à douille à usage unique, ne vous inquiétez par du nombre (paquet de 100 généralement), vous en aurez bien l'usage au fil du temps.
  4. 1 min.Comment bien utiliser une poche à douille : Photo de l'étape 4
    Vous pouvez bien sur également utiliser une poche à douille lavable et réutilisable (plus économique et écologique).
  5. 1 min.Comment bien utiliser une poche à douille : Photo de l'étape 5
    Si c'est une poche jetable, ou une réutilisable neuve, coupez au ciseaux le bout pointu de la poche, à environ 3 cm de la pointe.
  6. 1 min.Comment bien utiliser une poche à douille : Photo de l'étape 6
    Glissez votre main dedans pour écarter un peu les bords.
  7. 1 min.Comment bien utiliser une poche à douille : Photo de l'étape 7
    Enfilez la douille choisie dans la poche et poussez là bien au fond, jusqu'à ce qu'elle soit bien bloquée (bonne étanchéité).
  8. 1 min.Comment bien utiliser une poche à douille : Photo de l'étape 8
    Mettez votre main comme si vous teniez une canette (votre pouce et votre index semblent former un "C"), mettez la poche dans le creux ainsi formé, et repliez le coté large vers le coté pointu, sur votre main.

    Ceci est fait pour dégager au maximum "l'entrée" de la poche et faciliter son remplissage avec la préparation.
  9. 2 min.Comment bien utiliser une poche à douille : Photo de l'étape 9
    Si votre préparation est plutôt liquide que ferme, voici une astuce : repliez la douille sur elle même, et maintenez là avec un élastique le temps du remplissage.
  10. 3 min.Comment bien utiliser une poche à douille : Photo de l'étape 10
    Mettez la poche dans votre main à nouveau en "C", et remplissez avec la préparation, ici des macarons à l'abricot.

    Pour cela vous pouvez utiliser une maryse comme sur la photo, ou mieux encore une corne à pâtisserie, c'est beaucoup plus facile.
  11. 2 min.Comment bien utiliser une poche à douille : Photo de l'étape 11
    Autre astuce, si vous avez besoin de vos deux mains pour remplir la poche, posez la dans un récipient à bord haut comme un vase, ou un verre doseur.
  12. 1 min.Comment bien utiliser une poche à douille : Photo de l'étape 12
    Une fois toute la préparation dans la poche, refermez le coté large en essayant de mettre le moins d'air possible.

    Tournez le fond de la poche sur lui même pour tasser le contenu, et formez ainsi la queue de la poche.
  13. Comment bien utiliser une poche à douille : Photo de l'étape 13
    Si vous avez opté pour le coup de l'élastique (préparation plutôt liquide), mettez la poche pointe en haut et retirez cet élastique.

    Finissez de tourner la queue pour que la préparation soit arrivé à ras bord de la douille, prête à sortir.
  14. 5 min.Comment bien utiliser une poche à douille : Photo de l'étape 14
    Basculez la poche dans l'autre sens, et commencez à remplir ou à étaler. Le bon geste c'est :
    • Appuyer légèrement sur le fond de la poche pour faire sortir la quantité de préparation voulue
    • Donner un petit basculement sec vers l'avant au niveau de la douille pour arrêter la descente de la préparation, et passer au "tas" suivant.
  15. 1 min.Comment bien utiliser une poche à douille : Photo de l'étape 15
    Pour finir, si vous avez utilisé une poche à douille réutilisable, je vous conseille de la poser sur une bouteille pour la faire sécher plus rapidement après l'avoir lavée.

Remarques :

La difficulté, c'est de réussir au moment de "l'étalage" a faire des tas réguliers et bien formés, pas de coulure ni de dépôt à coté. C'est un geste un peu délicat à acquérir, ça a l'air tout bête mais ça ne l'est pas : au début vous allez faire pas mal de pâtés, mais ensuite à la longue vous deviendrez un(e) pro de la poche.

Vous noterez aussi une différence sensible en fonction de l'appareil il est toujours beaucoup plus facile de "pocher" avec un appareil ferme comme une crème pâtissière par exemple, qu'avec un appareil plutôt liquide comme une pâte à macarons.

Source :

Maison.

Noter cette recette

Noter cette recette