Éclairage solaire

185 947 fois    14commentaires    note : 3.9 / 5
Noter cette recette

Dans cette page : Généralités - Comment ça marche ? - L'installation - Petit bilan

Autres pages : Suivre cette page - Retourner en page d'accueil - Envoyer à un(e) ami(e)

Généralités

Vous le savez sans doute, chaque mètre carré de notre planète reçoit des quantités d'énergie énormes qui nous sont envoyées, par le soleil. Cette énergie, gratuite, infinie, et non polluante est à portée de notre main, mais malheureusement pour de tristes raisons nous continuons à utiliser massivement les énergies fossiles avec toutes leurs néfastes conséquences pour notre environnement.

Est-il possible d'utiliser facilement une partie de cette énergie ? Oui, mais bien entendu, il n'est pas question de pouvoir faire marcher votre grille-pain, votre chauffage électrique ou faire avancer votre voiture (du moins pour l'instant), mais vous pouvez très bien vous éclairer avec, au moins partiellement.

L'idée de départ, pour moi, était d'utiliser l'énergie solaire pour charger une batterie, cette batterie devant servir à éclairer la terrasse pendant les soirées d'été. Une fois le système installé, je me suis rendu compte que l'énergie produite était bien supérieure à cet objectif, et j'ai donc pu étendre un peu le système à plusieurs pièces de la maison.

Le but de cette page est de vous donner envie de vous lancer, techniquement aujourd'hui c'est très faisable.

Comment ça marche ?

Le principe est simple :

Un capteur solaire, placé sur le toit, reçoit la lumière du soleil et la convertit en électricité. Cette électricité est une tension continue d'une vingtaine de volts, qui varie en fonction des conditions d'éclairement : plus il y a de lumière, plus on produit d'énergie. Bien entendu, la nuit la production est arrêtée.

L'énergie du panneau est envoyé à un régulateur qui la transforme en une tension stable de 12 volts.

Les 12 volts du régulateur sont utilisés pour charger une batterie qui accumule l'énergie au fur et à mesure de sa production.

Le régulateur joue également un rôle de distributeur, il délivre du 12 volts pour la consommation mais c'est lui qui détermine d'où vient l'énergie : soit directement du panneau (si il y a de la lumière) soit de la batterie si le panneau ne produit pas (la nuit par exemple).

L'énergie produite, ce fameux 12 volts, peut donc à travers ce système alimenter "quelque chose". Ce quelque chose dans mon cas ce devait être des ampoules d'éclairage.

Je pensais au départ utiliser des petites ampoules halogènes, mais elles consomment beaucoup d'énergie et le risque de vider rapidement la batterie était assez grand. Heureusement, entre temps j'ai découvert les ampoules à leds (ou diode électroluminescente), ce sont des petits spots classiques mais au lieu d'avoir un ampoule à incandescence classique ils sont composés d'une série, plus ou moins grande, de leds qui éclairent avec une lumière froide (c'est à dire sans dégagement de chaleur).

Ces leds sont idéales pour une utilisation dans ce contexte : elles s'alimentent en 12 volts et consomment très très peu (2 ou 3 watts, à comparer au 75 watts d'une ampoule classique). Revers de la médaille, elles n'éclairent pas aussi bien qu'une ampoule classique, donc pour obtenir la même luminosité, il faudra mettre plusieurs ampoules à led contre une seule ampoule classique, et leur lumière est moins agréable que celle d'une ampoule à incandescence.

L'installation

Le panneau solaire

Il s'agit en fait de deux panneaux montés en parallèle, l'ensemble donne une puissance de 20 watts pour une surface d'un peu moins d'un mètre carré.

On trouve ces panneaux à un prix raisonnable un peu partout maintenant, j'ai acheté ceux-ci sur eBay il y a trois ans une centaine d'euros.

Il sont montés, boulonnés, cote à cote sur de la cornière d'aluminium pour éviter la corrosion.

Il faut poser les panneaux le plus orientés au sud possible, et incliné d'un angle égal à la latitude du lieu (45° environ pour la Bretagne).

Mais bon tout ceci est théorique, le plus important est qu'il soient bien au sud pour profiter au maximum de l'ensoleillement.

Les fils qui sortent des panneaux passent à travers les tuiles pour arriver au régulateur.

Le régulateur

Livré avec les panneaux, il à trois entrées/sorties :
  • Une vers les panneaux
  • Une vers la batterie
  • Une pour l'utilisation

Il présente également quelques témoins qui permettent de vérifier son bon fonctionnement : charge de la batterie, débit des panneaux et alimentation.

La batterie

Là c'est très simple, il suffit d'utiliser une simple batterie de voiture, 12 volts, que vous relirez au régulateur.

Il vaut mieux utiliser une batterie neuve plutôt qu'une occasion peu sure, car c'est un élément important de l'ensemble.

Les ampoules

Voilà ces fameux spots 12 volts.

Leur qualité et leur puissance lumineuse va en augmentant, les premiers que j'avais acheté comportaient 18 leds et éclairaient assez peu, on en trouve maintenant des 36 leds et parfois plus qui en paire remplacent facilement une ampoule classique.

Là aussi vous en trouverez facilement sur eBay, mais faites attention à la tension car il en existe aussi qui fonctionnent en 220 volts. Les spots 12 volts sont dit MR16 et les 220 volts sont dits GU10.

L'éclairage

Avec ce principe, 2 panneaux, un régulateur et une batterie, j'éclaire :

  1. 2 WC (5 spots)
  2. le plafond de la salle de bain (2 spots)
  3. La terrasse (8 spots)
  4. Le devant de la maison (6 spots)

Soit au total 21 spots.

Pour les pièces intérieures (WC et salle de bains) qui étaient éclairés classiquement "avant", j'ai retiré les ampoules classiques, les spots suffisent très bien.

Petit bilan

Ce système est en œuvre depuis mars 2006, et depuis pas un seul problème. Je n'ai même jamais réussi à vider complètement la batterie, et pourtant j'ai oublié une paire de fois la lumière sur la terrasse la nuit...

Je n'ai pas calculé les économies réalisées, la démarche était plutôt "développement durable", mais rien qu'en sachant que j'ai supprimé 7 ampoules a incandescence de 60 ou 75 watts, c'est déjà une réussite.

Voilà, mon but était de vous convaincre qu'on peut dès maintenant mettre un peu de solaire chez soi, et sans forcément habiter dans un coin très ensoleillé. N'hésitez pas à vous lancer, ça fera du bien à votre portefeuille et à la planète.

Retourner en début de page



Dernière mise à jour : Le 26 Novembre 2013

les visiteurs ont également consulté :

Les farinesGlaces et sorbetsListe de toutes les pagesMes bonnes adresses...Informations diététiques et ingrédientsD'autres sites autour de la cuisineDomotique avec une CP 290 sur ExcelRechercher dans les recettes
Nota : Passez votre souris sur les images pour voir le titre des pages.

Vos 14 commentaires ou questions sur cette page :

Asser simple a realiser ,mais ou trouver le regulateur et il ia surment plusieur puissances ou caracteristiques , merci de votre reponce
Par fletcher03 le 8 octobre 2009 à 11h46 (n° 1)
Pour fletcher03 : Je l'ai trouvé comme les panneaux, sur ebay, c'était un lot. Mais tu as raison, il y a un rapport entre puissance des panneaux et régulateur.
Par jh le 9 octobre 2009 à 16h24 (n° 2)
Chez Conrad a Lille vous trouvez tout ce qu'il vous faut un catalogue d'ailleur vendu et ensuite remboursé au double de son prix a la première commande . Ou passez par le site Conrad . A+
Par nickel 59 le 21 décembre 2009 à 09h15 (n° 3)
Sur Google Question : régulateur solaire 12v calcul Réponses : Résultats 1 à 10 sur un total d'environ 6 280 pour regulateur solaire 12v calcul (0,32 secondes) Bien sûr il faut avoir internet.=) Vous pouvez ajouter votre département.Pour ma part avec le mien j'ai trouvé = de 150 vendeurs avec conseil.
Par If le red le 24 décembre 2009 à 18h18 (n° 4)
Bonjour les conseils sont tres intéressent je n'hésite pas a le faire a + patrice septembre 2010
Par patrice des le 14 septembre 2010 à 11h06 (n° 5)
pour la maison vous etes en 220v pour mettre du 12v ne faut'il pas refaire un cablage
merci de votre réponse
cordialement
Par pierrot72 le 6 aout 2012 à 12h35 (n° 6)
Bonjour Jean-Hugues,
En Algérie nous avons du soleil quasiment toute l'année. Ah! si j'avais des panneaux solaire je me lancerais dans cette belle aventure.
Par Samia le 6 aout 2012 à 15h23 (n° 7)
@pierrot72

Oui, c'est ce que j'ai fait en utilisant du fil de petite section, bon marché, vu la faible tension/courant qui y circule.
Par jh le 6 aout 2012 à 15h37 (n° 8)
Bonjour Jean-Hugues,
Je vois qu'en Bretagne, à Brest l'été chez vous c'est plutôt l'hiver, c'est drôle, chez nous en Algerie c'est l'été toute l'année la canicule, nous l'a vivons chaque jour que Dieu fait.Dommage nous avons du soleil mais nous ne l'utilisons pas à bon ESCIENT, alors mon cher ami voulez vous que je vous envoie un peu de soleil de chez nous? Gros bisous.
Par Samia le 27 aout 2012 à 15h52 (n° 9)
Bonjour Samia,

Oui un peu de soleil, du sud de la méditerranée bien sur, ne ferait vraiment pas de mal à Brest. Bon on se console en se disant qu'on ne sait pas ce que c'est qu'une sécheresse, comme dans certains autres départements...
Par jh le 28 aout 2012 à 14h30 (n° 10)
Bonjour,je voudrais savoir s'il est possible d'éclairer la nuit une plaque solaire avec une ampoule pour charger une batterie branchée à un convertisseur. merci
Par Burkina faso le 2 octobre 2012 à 12h14 (n° 11)
Bonjour,

Dans l'absolu oui, mais en pratique le rendement va être très mauvais.
Par jh le 2 octobre 2012 à 17h50 (n° 12)
Salut
peut être qu'un chargeur de batterie aurait le même effet s'il s'agit d'économiser des sous 32,90€
Par josshart le 23 janvier 2016 à 17h45 (n° 13)
Salut,

Mais le chargeur consomme de l'énergie pour charger...
Par jh le 24 janvier 2016 à 10h55 (n° 14)
Poster un commentaire ou une question :

Vous pouvez, si vous le désirez, ajouter un commentaire sur cette page : pourquoi elle vous a plu ou déplu, ce que vous y avez modifié, quel résultat vous avez obtenu, signaler une erreur ou une omission, etc. Vous pouvez également poser une question, je réponds à toutes à moins que quelqu'un ne l'ait déjà fait avant moi.
N'hésitez surtout pas à vous exprimer, je suis toujours très intéressé par votre opinion, mais merci d'avance de ne pas écrire en SMS ou uniquement en MAJUSCULES, mais bien en français, faute de quoi votre envoi pourrait être rejeté.

Je vous invite à consulter les conseils pour déposer un commentaire ou une image (ce qu'il faut faire et ne pas faire).

Posté par : Le 22 Mai 2017 à 21h24

Cochez cette case pour montrer que vous êtes bien un être humain (c'est une protection contre le Spam)*.

I am not a leaving thing