Cuisine-facile.com

963 recettes faciles et bien expliquées, avec 20 808 photos et 77 vidéos

Un four à pain

906 057 1403.5/5

Noter cette page :

Dernière mise à jour : Le 23 Avril 2018

Généralités

La construction d'un four à pain est une opération qui, il y a peu encore, était affaire de professionnels. On trouve maintenant dans le commerce des kits qui permettent de monter le sien sans qu'il soit nécessaire de posséder de trop grandes compétences en maçonnerie. Mais il faut faire attention à ce dont il s'agit, ces kits de four à pain, ne concernent que la partie centrale du four, l'âtre, celle où on fait le feu et où on cuit. Tout le reste, le gros œuvre, est à concevoir et faire complètement soi même, et c'est beaucoup, beaucoup, plus de temps et de travail que l'âtre.

Voici, en quelques pages la construction et l'utilisation du mien, le modèle "Bernard Belpois" du nom de mon père qui a pratiquement tout fait dans cette aventure (sur une base du modèle Panyol 99 des établissements Fayol).

Four à pain

La construction

L'usage

Principe du four à pain

Contrairement à un four classique (gaz ou électrique) où la source de chaleur est permanente, dans un four à pain on commence par faire du feu jusqu'à ce qu'il soit à bonne température en laissant la porte ouverte. Pendant cette phase la structure en matériaux réfractaire, et l'importante masse du four, accumulent de la chaleur. Ensuite on retire les braises, on introduit la pâte et on ferme la porte. La chaleur accumulée précédemment est "rendue" par le four, ce qui cuit la pâte.

Cette méthode est dites à "feu fermé", c'est celle du pain mais également des gâteaux, des brioches, des croissants, etc.

Voici un petit graphique résumant le comportement du four en température, la mesure est faite au centre du four, sur la sole.

La mesure commence à H0, après deux heures de chauffe, quand on retire toutes les braises du four, à ce moment il fait 430°C ou 806°F (et 15 °C ou 59°F dehors ce jour là).

On note la grande inertie thermique de l'ensemble, 24 h après il fait encore 40 °C ou 104°F dans le four...

Graphique de temperature de chauffe
Vous pouvez cliquer sur l'image pour l'agrandir.

On peut également procéder à "feu ouvert", où on chauffe toujours le four, mais on ne retire pas toute les braises, on laisse un peu de feu qu'on entretient tout le temps de la cuisson. C'est la méthode de cuisson des pizzas, des tartes flambées et du pain pita.

Allumage, chauffe du four et cuisson

On commence par faire un petit feu, avec du papier journal, de la cagette, du fagot, du petit bois ou un cube d'allume-feu, au milieu du four.Four à pain : allumage du feu
Dès que ce petit feu est bien parti, on l'entretien avec du bois de plus en plus gros jusqu'à arriver à des petits rondins (en Franche-Comté, on dit de la "charbonnette"), mais fendus ce qui facilite leur combustion.

Il ne faut pas aller trop gros car on cherche a obtenir flammes et braises.

Four à pain : feu normal
Au début les parois du four deviennent noires de suie, ce qui est normal.Four à pain : Voute noire
On alimente ainsi pendant une heure et demie, deux heures. Au bout de ce temps, avec la chaleur, le four se pyrolyse : il s'auto nettoie et devient tout beau et tout propre (magique !).Four à pain : voute blanche
La consommation de bois est assez difficile à quantifier, pour vous donner une idée, voici le "tas" de bois avant de commencer la chauffe.Four à pain : Bois avant chauffe
Et voici ce qu'il en reste à la fin.Four à pain : Bois après la chauffe
A partir de ce moment on peut faire de la cuisson à feu ouvert : des pizzas par exemple, toujours en laissant un peu de feu dans le fond ou sur les cotés de l'âtre.Four à pain : pizzas
Une fois toutes les pizzas cuites, il faut étaler les braises sur toute la surface du four, et laisser ainsi pendant une heure environ pour parfaire la température.Four à pain : braises
On retire ensuite toutes les braises puis on balaye les cendres restantes et on passe la serpillière humide sur la sole pour finir de bien la nettoyer.

On laisse la température descendre jusqu'à 250°C ou 482°F environ, en laissant le four porte fermée (de 30 à 60 minutes ou + selon la durée de la chauffe).

On peut alors passer à la cuisson à feu fermé : pour faire du pain.

Four à pain : pains
On continue avec les gâteaux, les tartes, les tourtes, etc...Four à pain : gâteaux
Si des meringues sont prévues, attendre que le four soit redescendu à une température basse (100°C maximum) pour les enfourner, vous êtes sur ainsi d'obtenir de belles meringues bien blanches.Four à pain : Meringues
Toujours en basse température, vous pouvez aussi faire sécher des fruits ou des légumes ou n'importe quoi d'autre.fruits séchés
L'idéal bien sur, c'est de réussir à optimiser une chauffe de four, voici un petit exemple de chronologie et une partie du résultat:
  • 8h30 : Pétrissage du pain.
  • 9h00 : Début du pointage du pain.
  • 10h00 : Allumage du four, alimentation jusqu'à midi.
  • 12h00 : Pré cuisson des fonds de pâte des pizzas.
  • 12h30 : Cuisson des pizzas.
  • 13h30 : Répartition de la braise sur toute la sole du four.
  • 14h-14h30 : Retrait des braises, on abaisse la température.
  • 15h00 : Enfournage des pâtons de pain.
  • 15h30 : Retrait des pains, enfournage des brioches, gâteaux et tartes.
  • Vers 17h00 : Enfournage des meringues et/ou des fruits à sécher.
Four à pain : une fournée complète
Et pour finir, le boulanger amateur sait bien que la chauffe suivante sera nettement meilleure si il stocke son bois dans le four, pour profiter de la chaleur restante pour le sécher.Four à pain : séchage du bois

Recettes autour du four à pain

Voir à ce sujet la rubrique consacrée à ce mode de cuisson.

Quelques liens et ouvrages autour du four

Marcel Pagnol

"Je vous ferai du pain comme vous en aurez jamais vu. Je pétrirai chaque fournée une demi-heure de plus, et dans les fagots pour chauffer le four, je mélangerai du romarin. Et pendant qu'il cuira, je ne dormirai pas comme d'habitude, mais j'ouvrirai les portes toutes les cinq minutes, pour ne pas le perdre des yeux. Je vous ferai un pain si bon que ça ne sera plus un accompagnement pour autre chose, ça sera une nourriture pour les gourmands... Il ne faudra plus dire : "J'ai mangé une tartine de fromage sur du pain." On dira : "J'ai dégusté une tartine de pain sous du fromage". Et chaque jour, en plus de ma fournée, je pétrirai cinq kilos pour les pauvres... Et dans chaque miche que je ferai, il y aura une grande amitié et un grand merci."

J'adore les dialogues de Pagnol en général, et cet extrait du film "La femme du boulanger" en particulier...

Retourner en début de page

les visiteurs ont également consulté

thym
thym
ciboulette
ciboulette
persil
persil
Les farines
Les farines
oseille
oseille

Les 100 derniers commentaires publiés

Poster votre commentaire ou une question

Vous pouvez, si vous le désirez, ajouter un commentaire sur cette page : pourquoi elle vous a plu ou déplu, ce que vous y avez modifié, quel résultat vous avez obtenu, signaler une erreur ou une omission, etc. Vous pouvez également poser une question, je réponds à toutes à moins que quelqu'un ne l'ait déjà fait avant moi.
N'hésitez surtout pas à vous exprimer, je suis toujours très intéressé par votre opinion, mais merci d'avance de ne pas écrire en SMS ou uniquement en MAJUSCULES, mais bien en français, faute de quoi votre envoi pourrait être rejeté. Je vous invite également à consulter les conseils pour déposer un commentaire ou une image (ce qu'il faut faire et ne pas faire).

I am not a leaving thing

Suivre cette page (comme déjà 4 autres personnes)

Si cette page vous intéresse, vous pouvez la "suivre", c'est à dire que vous indiquez ici votre adresse e-mail, et ensuite, à chaque fois que la page est modifiée, ou commentée, vous recevrez immédiatement un e-mail personnel pour vous en avertir. Notez que vous devrez avant cela confirmer, toujours par e-mail, que c'est bien vous qui souhaitez suivre cette page.
I am not a leaving thing
Nota : Nous ne partagerons jamais votre e-mail avec qui que ce soit.
Autre possibilité : vous abonner à la liste de diffusion de cuisine-facile.com, vous recevrez alors un e-mail pour chaque nouvelle recette publiée sur site.

Retourner en début de page