Le nom des éléments

52 514 fois    1commentaires    note : 3.5 / 5
Noter cette recette

Autres pages : Suivre cette page - Retourner en page d'accueil - Envoyer à un(e) ami(e) - Retourner à la page précédente

HydrogèneH11Du grec hydor gennan, (eau, production); en lien avec le fait que l'on prépare ce gaz à partir de l'eau
HéliumHe24Du grec helios, soleil; cet élément ayant été décelé en premier dans la lumière du soleil, par son spectre
LithiumLi36,93Du grec lithos, pierre; par référence à son origine minérale en opposition aux composés de sodium et de potassium qui font partie de la même famille et qui sont d'origine végétale
BérylliumBe49,01Du grec berullos, vert, faisant référence à la couleur de l'émeraude, pierre précieuse verte provenant d'une modification du béryl; du grec glukus, sucré; le premier nom du béryllium était le glucinium
BoreB510,81De l'arabe buraq, brillant; nom anglais boron origine de borax et carbon qui indique aussi bien sa provenance (minerai de borax cristaux brillants) que sa ressemblance avec le carbone (on a longtemps cru que le bore était une forme de carbone)
CarboneC612,01Du latin carbo, charbon, en lien avec sa provenance, les charbons
AzoteN714Du grec azotikos, sans vie; en référence aux êtres vivants qui sont asphyxiés par ce gaz
OxygèneO815,99Du grec oxys, acide et geinomai, formateur d'acide, par le fait que tous les acides connus à cette époque contenait de l'oxygène; cet élément a reçu son nom par erreur car Lavoisier pensait que cet élément était indispensable pour donner lieu à la formation d'un acide, ce qui n'est pas le cas
FluorF918,99Du latin fluere, écoulement; en lien avec le minerai CaF2 utilisé pour liquéfier les résidus lors de la production des métaux; le nom fluorescence en dérive car la fluorite émet de la lumière en la chauffant
NéonNe1020,18Du grec neos, nouveau, en raison du nouveau gaz découvert par Ramsay et Travers
SodiumNa1122,98De l'arabe sod ou souwad, plante contenant beaucoup de carbonate de sodium (soude); de l'allemand et du latin natrium, dérivé de natron, mot désignant les efflorescences de carbonate de sodium sur les bords des Lacs amers (aussi appelés Lac Natron)
MagnésiumMg1224,31Du grec Magnesia, région de la Thessalie en Grèce, dans laquelle on a trouvé le minerai de magnésie (oxyde de magnésium)
aluminiumal1326,98Du latin alumen, alun, signifiant amer; provient du goût amer de la pierre d'alun (sulfate double d'aluminium et de potassium) utilisé comme astringent au Moyen-âge
SiliciumSi1428,08Du latin silicis, silex, caillou, en référence à son origine, parce que le silex est formé principalement de SiO2 (dioxyde de silicium)
PhosphoreP1530,97Du grec phos (lumière) et phoros (porteur), porteur de lumière; en lien avec le phosphore blanc qui, en présence d'oxygène, éclaire dans le noir (phosphorescence)
SoufreS1632,06De la racine indo-européenne suelf ou swel, signifiant «brûler sous forme de feu qui couve» comme le fait un morceau de soufre; du latin sulphurium, pierre qui brûle
ChloreCl1735,45Du grec khloros, jaune verdâtre, en lien avec la couleur de ce gaz qui ressemble à celle des jeunes pousses d'herbes
argonar1839,94Du grec argos, inactif, paresseux; en référence au caractère inerte de ce gaz, ne pouvant pas subir de transformation chimique
PotassiumK1939,10Du latin kalium et de l'arabe kali, pour carbonate de potassium; de l'allemand pottash, cendres en pot, en lien avec le carbonate de potassium qui se retrouve sous forme solide, en cendre, dans le brasier
CalciumCa2040,08Du latin calx, chaux (oxyde de calcium), en référence à son extraction par électrolyse d'une solution d'eau de chaux (Davy)
ScandiumSc2144,95Du latin Scandia, Scandinavie, unique région dans laquelle on trouve des minerais qui contiennent du scandium; en l'honneur de son découvreur suédois, Nilson
Titane Ti2247,90En souvenir des Titans de la mythologie grecque, dieux géants, fils de la Terre (Gaïa) et du Ciel (Uranus); en lien avec la résistance de ce métal
VanadiumV2350,94D'après Vanadis, déesse scandinave de l'amour et de la beauté, en lien aves ses splendides et nombreuses couleurs de ses composés
ChromeCr2451,99Du grec khrôma, couleur, en référence aux nombreuses couleurs des composés à base de chrome
ManganèseMn2554,93Du grec magnes, aimant, en lien avec les propriétés magnétiques de la pyrolysite, minerai utilisé par les pharaons pour fabriquer le verre
FerFe2655,84Du latin ira, colère, en référence à la force de ce métal; du latin ferrum, fer
CobaltCo2758,93De l'allemand kobold (lutin), d'où provient Kobolden, démon germaniques des montagnes et des mines; la production de ce métal étant impossible à réaliser à partir du procédé usuel, on croyait que cette impossibilité venait des mauvais esprits qui corrompait le bon minerai.
NickelNi2858,71Du suédois kopparrnickel, faux cuivre; de l'allemand kupfernickel, cuivre du diable; en lien avec l'impossibilité d'extraire le cuivre du minerai de cuivre; on croyait que ce minerai avait subi un mauvais sort des démons. En fait, ce n'était pas un minerai de cuivre, mais bien de nickel
CuivreCu2963,54Du latin Cyprium et du grec Kupros, dérivant de Chypre, île où l'on a trouvé les premières traces du minerai de cuivre il y a 6000 ans; l'île doit son nom aux nombreux cyprès qui y sont présents
ZincZn3065,37De l'allemand zinke, dent, en lien avec la forme des précipités formés lors de la préparation du zinc, à la sortie des fourneaux
GalliumGa3169,72Du latin Gallia, France, en l'honneur au pays dans lequel cet élément a été découvert; du latin gallus, coq, en lien avec celui qui l'a découvert, P.E. Lecoq de Boisbaudran
GermaniumGe3272,59Du latin Germania, allemagne; par référence à sa découverte à Freiberg en Saxe par C. a. Winkler
arsenicas3374,92Du grec arsenikon, qui dompte le mâle, en raison de sa forte toxicité; du latin arsenicum, pigment jaune; origine du minerai orpiment (as2S3), utilisé comme pigment jaune citron
SéléniumSe3478,96Du grec selene, lune; le tellure et le sélénium ayant des propriétés très semblables et se trouvant toujours ensemble, on a donné ce nom en lien avec la Terre et la Lune qui sont indissociables
BromeBr3579,90Du grec bromos, puanteur, en lien avec l'odeur piquante et irritante de ses vapeurs
KryptonKr3683,80Du grec kruptos, dissimulé (dans l'atmosphère); en lien avec l'élément difficile à repérer et à isoler; rappelle aussi la rareté de cet élément
RubidiumRb3785,47Du latin rubidus, rouge foncé; rappelle la couleur rouge fonceé de sa raie spectrale d'émission
StrontiumSr3887,62Par référence à la ville écossaise Strontian, lieu où l'on a trouvé et analysé les premiers minerais de strontium, la strontianite
YttriumY3988,90D'après Ytterby, ville de Suède proche de Stockholm, lieu où l'on a trouvé le minerai pour la première fois (voir aussi erbium, terbium et ytterbium)
ZirconiumZr4091,22De l'arabe zarkoen et du perse zargûn, couleur or, en lien avec la couleur or de la pierre précieuse, le zircon, ZrSiO4
NiobiumNb4192,90Du grec Niobé, fille du demi-dieu Tantale, l'un des héros de la mythologie grecque; en lien avec la découverte du tantale, qui en fait, comportait deux éléments, le niobium et le tantale aux propriétés chimiques très semblables
MolybdèneMo4295,94Du grec molubdaina, plomb, en lien avec la grande ressemblance physique de la blende de molybdène avec le plomb
TechnétiumTc4397,90Du grec technètos, artificiel, premier élément a être produit par la technique de l'homme, absent dans la nature
RuthéniumRu44101,07Du latin Ruthenia, Russie; en l'honneur de son découvreur russe, Carl Ernst Claus ou Klaus Karl Karlovicz et du lieu de sa découverte
RhodiumRh45102,90Du grec rhodon, rose, en lien avec la couleur rose de ses sels
PalladiumPd46106,40D'après l'astéroïde Pallas, découverte un an auparavant; ce nom provient de Pallas athena, déesse grecque de la sagesse
argentag47107,87Du latin argentum qui dérive du grec arguros, blanc étincelant en référence à l'aspect physique de cet élément
CadmiumCd48112,40Du grec kadmeia et du latin cadmia, calamine, ancien nom donné au carbonate de zinc (le cadmiun était extrait de ce minerai aux environs de la ville de Thèbes créée par Kadmos); du grec cadmios, minerai de zinc dans lequel le cadmium a été découvert
IndiumIn49114,82Du latin indicum, bleu, d'après la brillante ligne bleue de son spectre atomique
étainSn50118,69De l'allemand zin et du norvégien tin, petite barre, en lien avec son aspect physique; son symbole «Sn» provient du latin stannum, fer blanc, nom utilisé pour un mélange d'argent et de plomb qui avait la même apparence que l'étain, soit d'un blanc brillant
antimoineSb51121,75Du grec anti + monos, pas seul (cet élément a toujours été trouvé avec d'autres métaux); de l'arabe al-uthmud, brillant, par référence à l'aspect brillant de cet élément; au Moyen-âge, rend malade les moines auxquels l'alchimiste Basil Valentin l'administrait
TellureTe52127,60Du latin Tellus, déesse romaine de la Terre; le tellure et le sélénium ayant des propriétés très semblables et se trouvant toujours ensemble, on a donné ce nom en lien avec la Terre et la Lune qui sont indissociables
IodeI53126,90Du grec ioeidès, violet, en lien avec la couleur violette des vapeurs d'iode qui se sublime facilement
XénonXe54131,30Du grec xenos, étranger, par référence à sa présence avec le krypton, élément que l'on croyait avoir isolé
CésiumCs55132,90Du latin caesius, bleu ciel, qui évoque la teinte bleu clair de ses 2 raies spectrales
BaryumBa56137,34Du grec barus, lourd, en référence à sa densité, la plus élevée de la famille des alcalino-terreux; l'origine de cet élément provient du minerai baryte
LanthaneLa57138,91Du grec lanthanein, caché (dans des minerais avec plusieurs autres éléments nommés terres rares); évoque aussi les difficultés rencontrées lors de son extraction
CériumCe58140,12D'après Céres, divinité des blés en Italie antique; par référence au nom donné à l'astéroïde découverte le 1er janvier 1801, soit 2 ans avant la découverte du cérium
PraséodymePr59140,90Du grec prasios, vert et didymos, jumeau; par référence à la couleur verte de son oxyde et à la présence du néodyme et du praséodyme dans un oxyde qu'on croyait une substance pure
NéodymeNd60144,24Du grec neos, nouveau et didymos, jumeau; par référence aux nouveaux jumeaux, le praséodyme et le néodyme; on croyait avoir trouvé un nouvel élément (Mosander le nomma didyme) ressemblant au lanthane, mais en fait, auer démontra qu'on était en présence de deux éléments
ProméthiumPm61144,91Du grec Prometheus, Prométhée, le titan qui, ayant volé une parcelle de feu au char du Soleil pour l'offrir à l'humanité; nom attribué en raison des immenses efforts déployés pour isoler cet élément dans les produits de fission de l'uranium
SamariumSm62150,35D'après le minerai samarskite dans lequel on a trouvé du samarium; ce minerai doit son nom à W. J. von Samarski qui l'a découvert
EuropiumEu63151,96D'après Europe; par référence à sa découverte à Paris par E. a. Demarçay
GadoliumGd64157,25En souvenir de J. Gadolin, chimiste finlandais, qui a consacré sa vie à l'étude des terres rares
TerbiumTb65158,92dérivé de Ytterby, ville de Suède, capitale chimique des terres rares, lieu ou l'on a trouvé le minerai (voir aussi erbium, ytterbium et yttrium)
DysprosiumDy66162,50Du grec dysprositos, peu accessible; cet élément fut l'un des plus difficiles à isoler
HolmiumHo67164,93Du latin Holmia, Stockholm, capitale suédoise autrefois nommée Holmia; en l'honneur de son découvreur suédois, P. T. Cleve et en lien avec son lieu de découverte
ErbiumEr68167,26Dérivé de Ytterby, ville de Suède près de Stockholm où furent découvertes les terres rares; voir aussi terbium, ytterbium et yttrium
ThulliumTm69168,93Evoque la Scandinavie et son île Thulé (pays nordique), en Norvège; en l'honneur de son découvreur scandinave, Per Theodor Cleve
YtterbiumYb70173,04D'après Ytterby, ville de Suède, lieu où l'on a trouvé le minerai pour la première fois (voir aussi erbium, terbium et yttrium)
LutétiumLu71174,97D'après Lutétia (Lutèce), nom latin de Paris, lieu de naissance de celui qui a découvert cet élément
HafniumHf72178,49Du latin Hafnia, ancien nom donné à la capitale danoise Copenhague où cet élément a été isolé
TantaleTa73180,94Dans la mythologie grecque Tantale a vécu un châtiment : la nourriture et la boisson refluaient devant sa bouche comme le tantale fuit les acides avec lesquels on cherche à le mettre en contact (le tantale ne forme pas de sels avec les acides)
TungstèneW74183,85Du suédois tung sten, pierre lourde, en lien avec la grande densité du minerai scheelite dans lequel on a trouvé le tungstène; et W, wolf rahm, «bave de loup», du tungstène présent dans le minerai d'étain diminuait considérablement le rendement, comme les loups qui engloutissent leur proie.
RhéniumRe75186,20Du latin Rhenus, Rhin; en hommage au fleuve de l'allemagne, pays où fut découvert cet élément
OsmiumOs76190,20Du grec osmê, odorant; par référence à la forte odeur du OsO4, entre le poivre et le chou pourri, que l'on obtient lors de la préparation de l'osmium
IridiumIr77192,20Du latin iridos, arc-en-ciel, par référence aux couleurs variées des sels d'iridium
Platine Pt78195,09De l'espagnol platina, diminutif de plata, argent (petit argent) en lien avec l'aspect physique du platine qui ressemble à celui de l'argent
Orau79196,96Du latin aurum, briller, faisant référence à l'aspect physique de ce métal
MercureHg80200,59Du latin hydrargyrum et du grec hydrarguros, argent liquide, par référence à l'aspect physique de cet élément; de Mercurius, dieu romain des marchands et dieu messager aux pieds ailés, en lien avec la mobilité de ce métal liquide
ThalliumTl81204,37Du grec thallos, rameau vert, couleur qui caractérise une de ses raies spectrales
PlombPb82207,19Du latin plumbum, lourd, en lien avec la grande masse volumique de cet élément
BismuthBi83208,98De l'allemand weisse masse, masse blanche; par référence à la couleur blanc argenté de cet élément solide
Polonium Po84208,98Du latin Polonia, Pologne, en l'honneur du pays d'origine de Marie Curie, celle qui a découvert cet élément
astateat85209,98Du grec astatos, instable; en référence au caractère instable de tous ses isotopes
RadonRn86222,01Radium, émanation, le radon étant un gaz produit par désintégration du radium
FranciumFr87223,01Du latin Francia, France; par référence au pays natal de celle qui a découvert cet élément, Marguerite Perey
RadiumRa88226,02Du latin radius, rayon; par référence au rayonnement et à la radioactivité qu'émet cet élément
actiniumac89227,02Du grec aktinos, rayonnement; par référence au rayonnement radioactif émis par cet élément
ThoriumTh90232,03D'après Thor, dieu de la guerre et du tonnerre en Scandinavie; par référence aux étincelles qui jaillissent quand on frappe le thorium avec de l'acier
ProtactiniumPa91231,03Du grec protos, précédent et d'actinium; le protactium, lors de sa désintégration radioactive, forme de l'actinium et émet des particules a
UraniumU92238,03D'après la planète Uranus qui elle, a reçu ce nom par référence au dieu grec Uranus, père des Titans qui forme avec Gaïa, le couple divin le plus ancien; pour célébrer le grand événement astronomique qu'a constitué la découverte, intervenue 8 ans auparavant, de cette planète qui a eu un impact important dans le monde scientifique
NeptuniumNp93-237De la planète Neptune (nom provenant de la déesse romaine de la mer) qui, dans le système solaire, suit Uranus; en référence à cet élément qui suit l'uranium dans le tableau périodique
PlutoniumPu94244,06D'après la planète Pluton; celle-ci suit Neptune et dans le tableau périodique, le plutonium suit le neptunium. aussi, dieu des enfers, combustible infernal par excellence
américiumam95243,06En hommage au rôle joué par les américains dans le développement de la science des éléments transuraniens; par analogie avec l'europium dont l'américium partage de nombreuses propriétés chimiques (ils appartiennent à la même famille chimique)
CuriumCm96247,07En l'honneur de Marie et Pierre Curie qui ont découvert le radium
BerkéliumBk97-247Rend hommage au travail des pionniers effectué par la célèbre université de Berkeley en Californie
CaliforniumCf98251,07Par référence à l'Université de Berkeley, en Californie où plusieurs scientifiques ont travaillé au développement de la science
EinsteiniumEs99252,08En l'honneur du savant albert Einstein, fondateur de la théorie de la relativité, décédé peu de temps avant la découverte de cet élément dans le Pacifique après l'explosion de la première bombe H
FermiumFm100257,09En l'honneur d'Enrico Fermi, un des fondateurs de la physique nucléaire moderne et un des concepteurs du premier réacteur nucléaire à Chicago en 1942; cet élément fut détecté parmi les résidus de l'explosion de la première bombe H (voir aussi l'einsteinium)
MendéléviumMd101258,10En l'honneur de Dimitri Ivanovitch Mendeleïev, chimiste russe créateur du tableau périodique
NobéliumNo102259,10En l'honneur d'alfred Nobel, industriel suédois, inventeur de la dynamite; ce fut un nom obtenu par consensus, car la paternité de cet élément est réclamée par deux laboratoires, l'un russe et l'autre américain
LawrenciumLw103260,10En l'honneur du physicien Ernest Orlando Lawrence, inventeur du cyclotron, appareil qui a permis de produire systématiquement les éléments transuraniens
RutherfordiumRf104261,11En l'honneur d'Ernest Rutherford, physicien qui démontra la manifestation , au cours des décompositions radioactives, de trois types de rayonnements (a, b et g) et qui a établi un modèle de structure atomique possédant un noyau.
DubniumDb105262,11Par référence à Dubna, Institut nucléaire de Dubna, URSS où cet élément a été préparé par une équipe russe
SeaborgiumSg106263,12En l'honneur de Glenn Theodore Seaborg, associé à «l'invention» de plusieurs éléments transuraniens dont le plutonium, l'américium, le curium, le berkélium et le californium
BohriumBh107262,12En l'honneur de Niels Bohr, atomiste et physicien qui a proposé un modèle atomique fondé sur la théorie des quanta de Max Plank et qui a prédit, à partir de ce modèle, un certain nombre de propriétés de l'élément 72.
HassiumHs108265Du latin Hassias, en lien avec l'état allemand Hesse dans lequel se trouve Darmstadt, le Laboratoire pour la Recherche Nucléaire (GSI - Gesellschaft für Schwerionenforschung)
MeitnériumMt109266,13En l'honneur de Lise Meitner, physicienne spécialiste de l'étude des rayonnements liés à la radioactivité; partage la découverte du protactinium avec Otto Hahn
UnunniliumUun110-269Du numéral latin, un, un, zéro
UnunumiumUuu111-272Du numéral latin, un, un, un
UnunbiumUub112-277Du numéral latin, un, un, deux

Retourner en début de page



Dernière mise à jour : Le 17 Novembre 2013

les visiteurs ont également consulté :

D'autres sites autour de la cuisineListe de toutes les pagesUn menu au hasard...Sur ce site vous pourrez...Éclairage solaireInformations diététiques et ingrédientsCommande électronique de pompeLes recettes des abonnés
Nota : Passez votre souris sur les images pour voir le titre des pages.

Vos 1 commentaires ou questions sur cette page :

a.a. il est donc temps de dire qu'einstein a gardé son petit secret quand à l'eclatement de l'atome 99
Par Maladie le 17 décembre 2011 à 10h46 (n° 1)
Poster un commentaire ou une question :

Vous pouvez, si vous le désirez, ajouter un commentaire sur cette page : pourquoi elle vous a plu ou déplu, ce que vous y avez modifié, quel résultat vous avez obtenu, signaler une erreur ou une omission, etc. Vous pouvez également poser une question, je réponds à toutes à moins que quelqu'un ne l'ait déjà fait avant moi.
N'hésitez surtout pas à vous exprimer, je suis toujours très intéressé par votre opinion, mais merci d'avance de ne pas écrire en SMS ou uniquement en MAJUSCULES, mais bien en français, faute de quoi votre envoi pourrait être rejeté.

Je vous invite à consulter les conseils pour déposer un commentaire ou une image (ce qu'il faut faire et ne pas faire).

Posté par : Le 22 Février 2017 à 11h39

Cochez cette case pour montrer que vous êtes bien un être humain (c'est une protection contre le Spam)*.

I am not a leaving thing