Le blog de cuisine-facile.com

De l'infinie variété des salades


De l'infinie variété des salades
Préparer une salade pour un repas, quelques ingrédients de votre choix et une sauce pour lier le tout, c'est quand même un des meilleurs moyen qui soit de cuisiner rapidement et simplement quelque chose de très bon.

Et comme en plus il y a très souvent un aspect "frais" avec les légumes dans les ingrédients, non seulement c'est bon au gout, mais aussi à la santé.
Ajoutez à cela que pour pour peu qu'elle soit assez fournie cette salade, elle peut très bien être le plat unique du repas, qui précèdera peut-être un petit dessert, et pourquoi pas, sera accompagné d'un bon verre de vin, surtout l'été.

Que des avantages donc à faire des salades, et il y a en plus un aspect qui mérite d’être remarqué c'est l'infini variété des ingrédients qui peuvent y être ajouté !
On peut presque tout manger en salade, et donc tout mettre dedans, ou presque...
Sans tomber dans le fourzytou de Mme Lepic ("Fais pas ci, fais pas ça", si vous ne l'aviez pas), c'est presque sans limite, et c'est ça qui est génial.
1 788 3 3
Noter cette page :

Dernière mise à jour : Le 13 Mars 2021

De l'infinie variété des salades

Qu'est-ce qu'une salade ?


Disons tout simplement : un ou des "trucs", des aliments, des ingrédients, cuits ou crus, ou les deux, plutôt froids mais parfois chauds ou tièdes, mélangés et liés par une bonne sauce vinaigrette.
Évidemment en premier c'est la salade, verte : de la salade verte justement, herbes si possibles, et sauce vinaigrette, classique, inusable.
Il y a aussi les classiques, souvent territoriales : Niçoise, Alsacienne, Lyonnaise, Piémontaise, taboulé, Caesar, ...
Mais c'est très agréable d'aller au delà et surtout d'avoir plusieurs ingrédients, pour faire varier les gouts, les couleurs et les textures.

Une anecdote au passage, Gault et Millaut les critiques gastronomiques, du temps de leur splendeur quand ils ont rencontré Paul Bocuse pour la première fois, ont parait-il refusé de manger à sa carte et lui ont demandé "Faites nous un plat qui vous représente". Le chef leur a préparé une salade de haricots tièdes, et ils ont (ont-ils écrit plus tard) été complètement bluffés : archi-simple, mais sublime à déguster.

Que mettre dans une salade ?

Je ne vais bien sur pas vous apprendre à faire une salade, et puis on a déjà presque tout dit sur le principe, mais voici quelques idées pour, peut-être, relancer votre envie d'en faire.

Les légumes


légumes
Ils peuvent tous ou presque se manger en salade, soit cuits, soit crus, soit les deux. Il y a les archis classiques : carottes bien sur, tomates en saison, betteraves crues, endives (surtout en ce moment),...
Mais aussi : chou fleur cru, choux de Bruxelles, chou vert, courgettes, radis, champignons, pommes de terre cuites, avocat (oui oui c'est un fruit, une exception ici)...




Les légumineuses


légumineuses
Ils doivent êtres cuits impérativement, mais ils sont excellents aussi en salade : Riz, haricots blancs ou rouges, lentilles pois chiche, semoule, boulgour, quinoa...


Les viandes cuites

viandes et charcuterie
Une salade c'est aussi l'occasion d'utiliser les restes et en particulier ceux de viandes : blanche (volailles, une carcasse de poulet dépiautée par exemple, du porc, des lardons grillés, ...), voir rouge (bœuf avec un reste de rôti), sans oublier la charcuterie...


Les poissons, crustacés et coquillages

poissons, crustacés et coquillages
Là aussi c'est l'occasion d'utiliser des restes : poisson coupés en cubes, crevettes, moules ou autres coquillages.


Les restes

Les salades sont une formidable occasion de recycler les restes qui sont dans votre frigo, ceux déjà cités, mais également tout ce qui traine en trop petite quantité pour faire un seul plat : 1 pomme de terre cuite, un reste de pâtes, une poignée de fruits secs, 3 radis qui se battent en duel, 1 tranche de jambon, 1 galette de sarrasin, 1 oeuf dur, un reste d'omelette, du riz cuit,... Un vrai inventaire à la Prévert, mais tout ceci, et bien d'autres, peut avantageusement finir dans votre salade.

Mais aussi

Les œufs, durs ou mollets, les croutons, les fromages en lamelles ou en dés, les fruits à coques (noix, amandes, cajou, noisette...), les pâtes cuites.

Les contrastes

N'hésitez pas à mélanger dans une même salade des aliments qui sont opposés comme cuits et crus, chauds et froids, croquants et moelleux, ça donne toujours des résultats étonnants.
Essayez par exemple des haricots blancs (tièdes, fondant), de l'avocat en lamelles (froid fondant), des tranches de radis roses (froid, croquant) et des croutons grillés (chaud, croustillant).

Les sauces

Comme indiqué plus haut, la plus classique c'est la sauce vinaigrette faite à la maison, la base, mais il est très intéressant aussi d'envisager des sauces plus originales : rémoulade ou huile d'olive et citron par exemple, ou alors de "pimper" un classique, genre une vinaigrette avec 1/2 cuillère à café de Tabasco et 1 cuillère de sauce soja.

Les herbes


Ce n'est pas qu'elles soient indispensables, mais elles font tellement d'effet que ce serait vraiment dommage de s'en passer. Elles sont toutes utilisables, seules ou mélangées, les classiques persil, cerfeuil, ciboulette, mais aussi les moins courantes, sauge, mélisse, estragon...

Vous l'aurez compris, il suffit de piocher dans tout ça, ou dans tout ce qu'on a pas déjà évoqué, pour faire une de ces délicieuses salades qui va ensoleiller votre prochain repas.

Avec les enfants
Une dernière petite chose, j'ai remarqué, et vous aussi peut-être, que les enfants sont très sensibles à la création de recette maison, qu'il faut nommer avec eux, avec quelque chose d'amusant pour eux.
Créer ainsi une salade avec un mélange particulier, souvent de circonstance (il ne restait que ça dans le frigo), mais qui porte un nom familial genre "Salade de ...", crée un lien particulier avec ce plat, plat qu'ils vont vous réclamer ensuite.
Ça a marché avec mes enfants, il y a 20 ans, je parie que ça marchera avec les vôtres :-), si vous ne l'avez pas déjà fait.


En résumé : Les salades, dans leur infinie variété, sont une façon simple et rapide de faire de délicieux repas.




Retourner en début de page

Derniers articles

Autres pages que vous pourriez également apprécier

Quelques conseils pour bien pétrir à la maison
Quelques conseils pour bien pétrir à la maison
Commençons par un constat : Ces mini-pétrins, très pratiques en pâtisserie et cuisine, sont moins efficaces pour tout ce qui concerne la boulangerie, et donc le travail de pâtes où on utilise le "crochet", comme les pains ou la viennoiserie.En pratique si on se contente de verser les...
183K 423.7
Le bon poids de pâte pour une tarte
Le bon poids de pâte pour une tarte
Ce n'est pas du tout évident en fait, car idéalement une fois le moule garni, il ne devrait dépasser que de 1 cm environ.On peut bien évidemment taper un peu au pif, en y allant à l'habitude, à la maison par exemple j'utilise très souvent un moule à tarte de 22 cm de diamètre (le...
17K 63.7
Démouler les gâteaux à chaud
Démouler les gâteaux à chaud
D'abord, le contrôle de la cuissonAvant toute chose, le plus important c'est le contrôle de la cuisson, soyons clairs : un temps de cuisson indiqué pour un gâteau dans une recette, c'est la plupart du temps très approximatif. Ce temps de cuisson est fonction de votre four, de la température du...
6 664 64.2
Levures et levain
Levures et levain
Les levuresIl faut commencer par tout d'abord distinguer les levures entre elles, elles sont de 2 grands types, très différents : la levure de boulanger (dite aussi "levure de bière") et la levure chimique.La levure de boulangerC'est, comme son nom l'indique, c'est celle qui est utilisée...
42K 24.5
Pour des cakes bien ouverts (gonflés)
Pour des cakes bien ouverts (gonflés)
Vous avez remarqué, quand vous achetez du pain, un baguette par exemple, il y a des ouvertures sur le dessus du pain, les "grignes". Elles sont là parce que au moment d'enfourner le pâton, le boulanger "lame" ou "grigne" le dessus, avec une lame très coupante, pour que à la cuisson le pain...
9 152 23.4

Poster votre commentaire ou une question

I am not a leaving thing

Suivre cette page

Si cette page vous intéresse, vous pouvez la "suivre", c'est à dire que vous indiquez ici votre adresse e-mail, et ensuite, à chaque fois que la page est modifiée, ou commentée, vous recevrez immédiatement un e-mail personnel pour vous en avertir. Notez que vous devrez avant cela confirmer, toujours par e-mail, que c'est bien vous qui souhaitez suivre cette page.
I am not a leaving thing
Nota : Nous ne partagerons jamais votre e-mail avec qui que ce soit.
Autre possibilité : vous abonner à la liste de diffusion de cuisine-facile.com, vous recevrez alors un e-mail pour chaque nouvelle recette publiée sur site.

Retourner en début de page