Cuisine-facile.com

987 recettes faciles et bien expliquées, avec 12 014 photos et 77 vidéos

Le blog de cuisine-facile.com

De l'art de la charlotte

15 488 43.3/5

Noter cette page :

Dernière mise à jour : Le 27 Février 2013

De l'art de la charlotte

charlotte


Une charlotte en cuisine, c'est un délicieux gâteau moulé, fait d'un entourage de biscuits trempés dans un sirop parfumé, et rempli d'une crème légère ou d'une mousse. On laisse la charlotte prendre au réfrigérateur avant de la démouler pour la servir en tranches.

C'est un dessert très léger, agréable pour une fin de repas en douceur, et très rafraichissant, surtout si elle est aux fruits.

Voici quelques informations sur la confection des charlottes.

Le principe


On dresse dans un moule à charlotte un tour puis un fond de biscuits imbibés de sirop. Cet entourage est ensuite rempli de crème, et mis à prendre au frigo (une nuit en général).

Le moule


charlotte


l'idéal est bien sur un vrai moule à charlotte, rond avec un haut évasé pour faciliter le démoulage, c'est très pratique qu'il soit antiadhésif pour éviter d'avoir à le beurrer.
La charlotte collant au fond du moule, je vous conseille de mettre un cercle de papier ou un morceau de film étirable au fond du moule.

Les biscuits


biscuits pour charlotte


En général on utilise des biscuits à la cuillère, qui sont vraiment parfaits pour ça. A défaut on peut aussi utiliser des boudoirs, ou des tranches de génoise ou de brioche.

Le sirop de trempage


biscuits pour charlotte


On va y tremper les biscuits, pour les imbiber légèrement, avant de les dresser dans le moule. Il faut que le sirop soit parfumé et bien liquide, pour imbiber facilement les biscuits (un coulis de fruit par exemple, plus épais, réclame un trempage plus long).
Notez qu'il faut trouver un subtil équilibre entre trop mouillé et trop sec pour les biscuits, personnellement quand le sirop est bien liquide (café par exemple) je trempe le biscuit dans le sirop, je le ressort, et je l'essore légèrement en appuyant dessus.

moule à charlotte chemisé


Traditionnellement on chemise le moule de biscuits dressés verticalement, puis on forme le dessus de la charlotte en déposant une couche de biscuit au fond du moule. Bien entendu la forme des biscuits n'est alors pas adaptée, et il faut faire des découpes pour arriver à un fond régulier.

La crème


charlotte


Une fois l'entourage "monté" on le rempli d'une crème qui doit prendre au froid, donc typiquement à base de gélatine ou d'agar-agar. Un des meilleur résultat qui soit est obtenu en mélangeant (50/50 environ) une crème chantilly avec autre chose qui contient de la gélatine dissoute. Cette autre chose pouvant être un coulis de fruits frais, une crème anglaise, un fromage onctueux comme le mascarpone, etc.

Vous pouvez aussi envisager de faire plusieurs couches : crème, dés de fruits, crème. Dans tous les cas, n'hésitez pas à bien remplir le moule, à bomber légèrement même, car la crème a tendance à se tasser un peu en prenant.

Vous pouvez aussi terminer par une dernière couche de biscuit, de façon à refermer complètement la charlotte, c'est une question de gout et d'esthétique.

Une fois la crème versée dans le moule, filmez et mettez au frigo pour une nuit, le temps de la prise.

Un peu avant le service, démoulez délicatement et coupez des tranches dans la hauteur que vous servirez de préférence posée sur côté et éventuellement entourée d'un coulis, d'une sauce ou d'une crème Anglaise.

Charlotte ?


charlotte

L 'origine du dessert est incertain, mais pourrait venir de la reine d'Angleterre Charlotte (épouse du roi Georges III).

Retourner en début de page

Derniers articles

Le sel et la levure Le sel et la levure

Penchons nous sur une vieille légende boulangère : Vous avez peut-être déjà lu ça quelque part au détour d'une recette qui utilise de la levure de boulanger (pain, viennoiseries, les pâtes levées en général) il est souvent précisé "Ne [Lire la suite...]

Les premiers pains de l'humanité ? Les premiers pains de l'humanité ?

Je vous ai déjà raconté dans un précédent article la belle histoire des croissants, mais savez vous ce qu'il en est pour le pain, qui l'a "inventé" , où et quand ? Figurez vous que des découvertes toutes récentes, en 2018, ont assez [Lire la suite...]

L'amertume des endives L'amertume des endives

Au moment ou j'écris ces lignes, nous entrons dans la saison des endives, et si vous aimez ça c'est le moment d'en profiter, si possible avec vos producteurs locaux. C'est bon les endives, mais le reproche qu'on leur fait souvent, et les enfants [Lire la suite...]

Pour des cakes bien ouverts (gonflés) Pour des cakes bien ouverts (gonflés)

Vous avez remarqué, quand vous achetez du pain, un baguette par exemple, il y a des ouvertures sur le dessus du pain, les "grignes". Elles sont là parce que au moment d'enfourner le pâton, le boulanger "lame" ou "grigne" le dessus, avec une lame [Lire la suite...]

La marche en avant La marche en avant

Quand les professionnels des métiers de bouche se mettent au travail dans leur cuisine, labo ou fournil, ils sont (si ils sont consciencieux) très sensibles à l'hygiène et à la propreté. Impossible pour un bon boulanger par exemple de faire un [Lire la suite...]

85 grammes d’œufs ? 85 grammes d’œufs ?

Je vous avais déjà parlé il y a quelque temps de la différence entre la boulangerie et la pâtisserie, je mettais, entre autres, l'accent sur la précision de la pâtisserie qui nécessite des grammes, des cm, degrés et des minutes. C'est un [Lire la suite...]

La belle histoire des croissants La belle histoire des croissants

Vous l'avez peut-être déjà remarqué, la cuisine, la boulangerie et la pâtisserie sont truffées d'histoires ou de légendes, en général très romantiques, concernant tel ou tel produit ou recette. C'est souvent le cas pour les recettes [Lire la suite...]

Faut-il piquer une saucisse avant cuisson ? Faut-il piquer une saucisse avant cuisson ?

Si dans une recette vous utilisez une ou des saucisses, vous vous êtes peut-être déjà posé la question : "Faut-il la piquer avant de la mettre en cuisson, ou pas ?". Dans la plupart des recettes, c'est écrit en gras (ou presque) il ne faut pas [Lire la suite...]

Autres articles

les visiteurs ont également consulté

Les différentes sortes de pâtes
Les différentes sortes de pâtes
Quelle différence entre la boulangerie et la pâtisserie ?
Quelle différence entre la boulangerie et la pâtisserie ?
Les jaunes d'œufs et le sucre en poudre
Les jaunes d'œufs et le sucre en poudre
Éloge de la cuisson lente
Éloge de la cuisson lente
Du foie gras sans gavage, c'est possible
Du foie gras sans gavage, c'est possible

Vos 4 commentaires ou questions sur cette page

Poster votre commentaire ou une question

Vous pouvez, si vous le désirez, ajouter un commentaire sur cette page : pourquoi elle vous a plu ou déplu, ce que vous y avez modifié, quel résultat vous avez obtenu, signaler une erreur ou une omission, etc. Vous pouvez également poser une question, je réponds à toutes à moins que quelqu'un ne l'ait déjà fait avant moi.
N'hésitez surtout pas à vous exprimer, je suis toujours très intéressé par votre opinion, mais merci d'avance de ne pas écrire en SMS ou uniquement en MAJUSCULES, mais bien en français, faute de quoi votre envoi pourrait être rejeté. Je vous invite également à consulter les conseils pour déposer un commentaire ou une image (ce qu'il faut faire et ne pas faire).

I am not a leaving thing

Suivre cette page

Si cette page vous intéresse, vous pouvez la "suivre", c'est à dire que vous indiquez ici votre adresse e-mail, et ensuite, à chaque fois que la page est modifiée, ou commentée, vous recevrez immédiatement un e-mail personnel pour vous en avertir. Notez que vous devrez avant cela confirmer, toujours par e-mail, que c'est bien vous qui souhaitez suivre cette page.
I am not a leaving thing
Nota : Nous ne partagerons jamais votre e-mail avec qui que ce soit.
Autre possibilité : vous abonner à la liste de diffusion de cuisine-facile.com, vous recevrez alors un e-mail pour chaque nouvelle recette publiée sur site.

Retourner en début de page