Le blog de cuisine-facile.com

Du bon usage des graines : La torréfaction


Du bon usage des graines : La torréfaction
En cuisine, et encore plus en boulangerie, on utilise des graines de différentes sortes comme du lin, du sésame, du pavot etc. Généralement, la ou les recettes qui les utilisent indiquent de tout simplement les ajouter telles quelle dans la préparation ou la pâte.

Pour faire un pain aux céréales par exemple, on fait une pâte à pain classique, et en fin de pétrissage on ajoute environ 200g par kilo de farine, d'un mélange de graines comme celles citées plus haut. C'est déjà bien comme ça, votre pain aux céréales sera bon.

Mais il y a une chose que vous devez savoir, un secret de boulanger rien de moins, c'est que pour améliorer votre recette il y a un truc : il faut torréfier les graines avant de les ajouter.
33 655 53.3/5 pour 11 notations
Noter cette page :

Dernière mise à jour : Le 30 Janvier 2015

Du bon usage des graines : La torréfaction

Torréfier, ça veut dire dans ce cas là, mettre à four chaud les graines, ce qui embaume en général la cuisine. Ce passage au four ne les cuit pas (trop court), mais il renforce leur gout. C'est le même principe d'ailleurs, mais en plus long, qui est utilisé pour le café, ou les fèves de cacao qui donneront ensuite le chocolat, les fameuses réactions de Maillard.

Pratiquement, il faut préchauffer son four à 180°C (360°F), étaler les graines en une couche régulière sur une plaque à pâtisserie (mettre une feuille de papier cuisson en dessous est une bonne idée pour les manipuler ensuite).

Graines sur plaque avant torréfaction


Puis et les mettre à four chaud pendant 15 minutes environ.

Graines au four pour torrefaction



C'est donc un truc assez simple, qui donne de très bon résultats, essayez vous serez épaté(e) par ce que vous obtenez.

Une précision quand même pour ce qui concerne plus particulièrement la boulangerie, si vous ajoutez des graines torréfiées à une pâte (à pain), il va se passer un phénomène un peu embêtant : les graines vont pomper de l'eau à la pâte et la dessécher un peu.

Alors, tant qu'on est dans les secrets de boulanger, voici l'ultime : pour un usage de graines en boulangerie, torréfiez les et ensuite au sortir du four, versez les dans leur poids en eau.

Graines verséesGraines dans l'eau


Laissez les absorber toute l'eau, ce qui prend 5 minutes environ, et ensuite seulement incorporez les à la pâte, de cette façon vous aurez des graines torréfiées, avec leur gout, et qui en plus ne pomperons pas d'eau.

Graines torréfiées incorporées à la pâte à pain



Notez que ce principe de torréfaction s'applique également à certains fruits secs comme les amandes, les noix, les pistaches et les noisettes, n'hésitez pas a les torréfier avant de les ajouter dans votre gâteau par exemple, vous serez surpris du résultat.

Amandes sur plaque avant torréfaction



En résumé

  • Il vaut mieux torréfier par un court passage au four chaud des graines avant leur utilisation
  • Si c'est pour de la boulangerie les mouiller avec leur poids en eau après torréfaction et avant incorporation à une pâte.
  • On peut très bien torréfier amandes, pistaches, noix et noisettes.

Retourner en début de page

Derniers articles

Autres pages que vous pourriez également apprécier

Le voile en boulangerie
Le voile en boulangerie
Sous ce nom mystérieux se cache un phénomène physique qui fait que, à force d'être pétri, le gluten qui se trouve dans la pâte, se structure pour former un réseau, une sorte de filet qui "tient" la pâte. C'est ce réseau qui piège le CO2 de la fermentation et donne son alvéolage et son...
50 083 163.7/5 pour 14 notations
La buée en boulangerie
La buée en boulangerie
La buée est donc indispensable, sans elle pas de beaux pains croustillants. Notez qu'une fois que la croute du pain dans le four est formée, 15/20 minutes environ, elle n'est plus nécessaire, il ne faut donc pas en ajouter toute la durée de cuisson du pain.Comment faire de la buée ?Les...
102 074 334.3/5 pour 23 notations
Les fleurs de ciboulette
Les fleurs de ciboulette
Si vous avez dans votre jardin ou sur votre balcon un plant de ciboulette (ce qui est une très bonne idée au passage) vous devez y trouver au moment où j'écris ces lignes de très belles fleurs violettes, comme celle-ci :La tige de ces fleurs est très dure, mais la fleur elle même se...
15 393 74.5/5 pour 18 notations
Les 3 sortes de meringue
Les 3 sortes de meringue
Une meringue, rien de plus simple finalement, ce sont des blancs d'œufs battus avec du sucre. On obtient une préparation assez épaisse qu'on fait cuire a four très doux pour obtenir de légers et délicieux gâteaux.Mais en pâtisserie, la meringue peut être déclinée de trois façons qui,...
21 043 1113.9/5 pour 9 notations
Le pied des artichauts
Le pied des artichauts
Pour faire plus imagé, il ne faut pas faire ça :Pourquoi ? Eh bien parce que il y a dans le pied de l'artichaut des fibres très dures qui remontent jusque dans le cœur, qui ne cuiront pas ou difficilement, et sont très désagréables en bouche. Couper au couteau le pied, comme sur la photo,...
25 470 923.6/5 pour 8 notations

Poster votre commentaire ou une question

I am not a leaving thing

Vos 5 commentaires ou questions sur cette page

Suivre cette page

Si cette page vous intéresse, vous pouvez la "suivre", c'est à dire que vous indiquez ici votre adresse e-mail, et ensuite, à chaque fois que la page est modifiée, ou commentée, vous recevrez immédiatement un e-mail personnel pour vous en avertir. Notez que vous devrez avant cela confirmer, toujours par e-mail, que c'est bien vous qui souhaitez suivre cette page.
I am not a leaving thing
Nota : Nous ne partagerons jamais votre e-mail avec qui que ce soit.
Autre possibilité : vous abonner à la liste de diffusion de cuisine-facile.com, vous recevrez alors un e-mail pour chaque nouvelle recette publiée sur site.

Retourner en début de page