Le blog de cuisine-facile.com

Des fruits qui peuvent ruiner votre gelée


28 318 23.6/5 pour 15 notations
Noter cette page :

Dernière mise à jour : Le 6 Mars 2013

Des fruits qui peuvent ruiner votre gelée

gelatine

Pour faire une mousse de fruits il y a plusieurs méthodes, mais une des plus simple consiste à préparer une gelée de fruits (en gros un coulis de fruits frais et de la gélatine) et à mélanger cette gelée, avant qu'elle ne prenne complètement, à une crème chantilly.

Le résultat est idéal pour garnir une charlotte par exemple.

Seulement attention, il y a des fruits pour lesquels ça ne marche pas : kiwis, ananas, mangue et figues surtout, vous pouvez ajouter autant de gélatine que vous voulez, la gelée ne prendra pas !

Et ça ne peut pas prendre car ces fruits contiennent des enzymes spéciales, appelées protéases, comme la broméline ou la papaïne qui empêchent la gélatine de prendre, et rendent donc impossible une gelée de kiwi ou d'ananas simple.

Heureusement la science et notre amie, elle nous explique qu'il est possible d'annuler les effets de ces fameuses protéases, on appelle ça les dénaturer, tout simplement en chauffant les fruits jusqu'à 60°C.

Pour faire une gelée de d'ananas par exemple il vous donc suffit d'amener le coulis à 60°C sur feu doux, d'y ajouter la gélatine et de laisser refroidir, et c'est tout.

fruit gélatine


Notez quand même que pour une gelée de kiwi il faut faire très attention à la température si vous voulez conserver le beau vert du kiwi, car trop chauffé il devient verdâtre, puis marron. Un thermomètre est donc indispensable pour atteindre cette température et s'arrêter immédiatement pour ne pas aller trop loin.

Dernière solution, utiliser une autre gélifiant comme le carraghénane.

Retourner en début de page

Derniers articles

Autres pages que vous pourriez également apprécier

Les outils du batteur
Les outils du batteur
1 : Le fouetComposé d'une série de fins fils métallique, il est principalement destiné à "fouetter" une préparation, c'est à dire la fluidifier, la mélanger, et surtout y incorporer de l'air par son mouvement rapide. Exemple typique : Monter des blancs en neige ou faire de la crème...
4 907 273.6/5 pour 7 notations
Les 3 sortes de meringue
Les 3 sortes de meringue
Une meringue, rien de plus simple finalement, ce sont des blancs d'œufs battus avec du sucre. On obtient une préparation assez épaisse qu'on fait cuire a four très doux pour obtenir de légers et délicieux gâteaux.Mais en pâtisserie, la meringue peut être déclinée de trois façons qui,...
18 562 1093.8/5 pour 8 notations
Comment prélever un zeste ou "zester" ?
Comment prélever un zeste ou "zester" ?
Vous avez sans doute remarqué que dans beaucoup de recettes on utilise les zestes des agrumes, c'est à dire cette partie supérieure de la peau du fruit qui parfume si bien une préparation.Pour "zester" (c'est le mot) plusieurs techniques et outils sont disponibles, voici un petit résumé...
18 987 83.5/5 pour 45 notations
Quelques conseils pour bien pétrir à la maison
Quelques conseils pour bien pétrir à la maison
Si vous devez pétrir une pâte dans une recette de pain ou autre, vous allez sans doute utiliser un de ces robots de cuisine qu'on appelle souvent "robots pâtissiers", et dont les marques les plus connues sont Kenwood et KitchenAid. Ils sont pratiques, mais leur bonne utilisation mérite...
104 669 23.7/5 pour 44 notations
Le voile en boulangerie
Le voile en boulangerie
Souvent pour le boulanger amateur se pose la question du "Ais-je suffisamment pétri ma pâte?", car une pâte pas assez pétrie donne un pain plat, sans tenue qui parfois s'effondre lors du lamage, ce qui est très frustrant.Pour savoir si la pâte est suffisamment pétrie on peut bien sur se...
36 519 163.7/5 pour 11 notations

Poster votre commentaire ou une question

I am not a leaving thing

Vos 2 commentaires ou questions sur cette page

Suivre cette page

Si cette page vous intéresse, vous pouvez la "suivre", c'est à dire que vous indiquez ici votre adresse e-mail, et ensuite, à chaque fois que la page est modifiée, ou commentée, vous recevrez immédiatement un e-mail personnel pour vous en avertir. Notez que vous devrez avant cela confirmer, toujours par e-mail, que c'est bien vous qui souhaitez suivre cette page.
I am not a leaving thing
Nota : Nous ne partagerons jamais votre e-mail avec qui que ce soit.
Autre possibilité : vous abonner à la liste de diffusion de cuisine-facile.com, vous recevrez alors un e-mail pour chaque nouvelle recette publiée sur site.

Retourner en début de page