Le blog de cuisine-facile.com

Les excès du sucré-salé


16K 7 12 3.9
Noter cette page :

Dernière mise à jour : Le 3 Novembre 2011

Les excès du sucré-salé

Il est en ce moment une mode en cuisine qui est envahissante, c'est celle du sucré-salé. Il devient difficile dans certains restaurant de commander un plat classique, comme par exemple un "Carré de veau rôti", et d'échapper soit aux fruits dans la garniture, soit au miel/gelée/sirop dans la sauce ou sur le plat, voir les deux à la fois.

Bon d'accord, je pars avec un handicap car je n'aime pas le sucré-salé : je déteste les fruits dans un plat principal, et j'ai horreur de tout ce qui est sucré pour accompagner une viande ou un poisson. Quand j'étais petit le lapin aux pruneaux ou le boudin aux pommes étaient un supplice dont je me rappelle encore, brrr !

Alors évidemment avec cet état d'esprit il m'est quasiment impossible d'apprécier le carré de veau dont je vous parlait tout à l'heure, en découvrant que sa sauce est au miel, ou que des dés d'ananas se sont mélangés à sa garniture, pourtant joliment composé de petits légumes principalement.

Ne vous méprenez pas, je ne fais pas ma mauvaise tête sur des souvenirs d'enfance, je re-goute de temps en temps, mais rien à faire ça ne passe pas.

En fait ce n'est pas le sucré-salé qui me gène, c'est plutôt le fait qu'il soit partout à toutes les cartes, à toutes les sauces ou presque. Il me semble que c'est une tendance relativement récente, et qu'elle vampirise le salé-salé. D'où vient-elle cette tendance, est-ce une mode venue d'ailleurs, un manie de chefs, une tendance, ou autre chose ?

Permettez moi de vous donner ma propre explication, en commençant par citer Alain Dutournier, ce grand chef a dit un jour "En cuisine tout a déjà été inventé, on ne fait qu'adapter", c'est sans doute un peu dur, mais c'est au moins partiellement vrai, et je crois que c'est ça le problème : comme le carré de veau (encore lui) n'est pas une recette très originale, le chef se sent obliger d'y mettre sa touche personnelle pour tenter de se distinguer, et la façon la plus simple est d'y ajouter un ingrédient pas fréquent, alors allons-y pour les fruits et les produits sucrés qui sont hélas bien trop contrastés pour aller avec une viande.

Et c'est comme ça que tout un tas de plats qui seraient délicieux même si ils ne sont pas une pure innovation, se retrouvent "maquillés" au sucré-salé pour tenter de se fabriquer une nouvelle jeunesse.

De plus cette mode finit par produire des hérésies comme par exemple la charlotte pommes-camembert, dont j'ai vu la préparation à la télé il y a peu. Bouerk !

Si c'est bien ce qui se passe, c'est un peu naïf, à coté de la plaque au niveau gout, et surtout complètement idiot ! Le but du chef ne devrait pas être le plat le plus original, mais bien le meilleur : il faudrait qu'on vienne chez lui parce que son carré de veau est le meilleur à 10 km à la ronde, pas parce qu'il est servi avec des tranches de kiwi.

Allez les chefs, ne vous laissez pas gagner par cette tendance un peu con-con, n'hésitez pas a mettre à votre carte des plats connus, mais mettez-y tout votre savoir-faire, toute votre âme pour que chaque bouchée soit un délice.

PS : pour celles et ceux qui aiment bien le sucré-salé, je me suis toujours demandé pourquoi une viande avec des fruits c'est considéré comme bon, mais que à l'inverse une tarte aux pommes avec de la sauce tomate ça ne l'est pas ? Quelqu'un a t'il la réponse ?

Retourner en début de page

Derniers articles

Autres pages que vous pourriez également apprécier

La viande bien cuite
La viande bien cuite
Bon c'est vrai que c'est un peu moins le cas dans le chaines de grillades (genre Courtepaille ou autre), mais dans un restaurant traditionnel ça m'arrive assez régulièrement. Parfois même le serveur est un peu lourd : Il lève un sourcil prends un air un peu pincé et demande "Bien cuite, bien...
22K 33.5
Le temps des confitures
Le temps des confitures
Dans le principe la confiture, c'est archi-simple, on mélange du sucre et des fruits en proportions variables, et on fait cuire le tout jusqu'à épaississement.Pour de la gelée, c'est pareil sauf que au lieu de fruits on utilise du jus ou de la pulpe de fruits uniquement.Quelques point...
17K3.8
Les différentes sortes de pâtes
Les différentes sortes de pâtes
Voici un petit récapitulatif de ces différentes pâtes.Pâte briséeLa pâte brisée, c'est en quelque sorte la pâte de base, celle qui est utilisée pour les tartes sucrées ou salées (la pâte brisée contient très peu de sucre), les flans, les pâtés en croute etc. Elle est...
87K 13.7
De l'art de la charlotte
De l'art de la charlotte
Voici quelques informations sur la confection des charlottes.Le principeOn dresse dans un moule à charlotte un tour puis un fond de biscuits imbibés de sirop. Cet entourage est ensuite rempli de crème, et mis à prendre au frigo (une nuit en général).Le moulel'idéal est bien sur...
26K 43.3
Levures et levain
Levures et levain
Les levuresIl faut commencer par tout d'abord distinguer les levures entre elles, elles sont de 2 grands types, très différents : la levure de boulanger (dite aussi "levure de bière") et la levure chimique.La levure de boulangerC'est, comme son nom l'indique, c'est celle qui est utilisée...
41K 24.5

Poster votre commentaire ou une question

I am not a leaving thing

Vos 7 commentaires ou questions sur cette page

Suivre cette page

Si cette page vous intéresse, vous pouvez la "suivre", c'est à dire que vous indiquez ici votre adresse e-mail, et ensuite, à chaque fois que la page est modifiée, ou commentée, vous recevrez immédiatement un e-mail personnel pour vous en avertir. Notez que vous devrez avant cela confirmer, toujours par e-mail, que c'est bien vous qui souhaitez suivre cette page.
I am not a leaving thing
Nota : Nous ne partagerons jamais votre e-mail avec qui que ce soit.
Autre possibilité : vous abonner à la liste de diffusion de cuisine-facile.com, vous recevrez alors un e-mail pour chaque nouvelle recette publiée sur site.

Retourner en début de page