Le blog de cuisine-facile.com

Les viandes dites "nerveuses"


Les viandes dites "nerveuses"
Vous avez sans doute déjà entendu ça, on parle de viandes "nerveuses", ou avec des nerfs, pour décrire ce qui est indiqué par la flèche ci-contre.

C'est ici un morceau de bœuf, et ce qu'on appelle un nerf n'en est pas un, c'est en fait du collagène (les chimistes parlent parfois de "puits collagénique") c'est à dire une protéine qui se trouve en quantité variable dans certaines viandes que nous mangeons.

Mais on va continuer à les appeler "nerfs" pour la suite de ce billet, ce sera plus simple.
1 166 34.2/5 pour 6 notations
Noter cette page :

Dernière mise à jour : Le 16 Avril 2021

Les viandes dites "nerveuses"

Disons le tout net, même si ce ne sont pas des nerfs, ce n'est pas agréable du tout à manger, c'est à la fois dur et élastique en bouche, bref si vous en trouvez en mâchant un morceau de viande, de steak par exemple, vous allez bien sentir la différence de texture et de gout (ça n'a pas de gout en fait).

Ce qui fait que tout naturellement, si on prépare une viande avant cuisson, on cherche a éliminer au maximum ces nerfs pour voir une certaine harmonie de texture. Pas mal de découpes à prévoir du coup, c'est du boulot faut reconnaitre.

D'accord, mais où est l'astuce ?

Et bien ce n'est pas aussi binaire que cela, il se trouve que ce collagène sous l'action de la chaleur, de la cuisson, longue, on parle de au moins 2 heures, ce collagène donc se transforme naturellement en gélatine, et donc d'une part il perd complètement sa dureté, il fond en fait, mais en plus il apporte un liant naturel à votre préparation.

Voilà donc un des secrets des plats à base de viandes qui sont longuement cuits, je pense en particulier au boeuf bourguignon à la blanquette de veau ou à la carbonnade, ce n'est pas évident mais il n'est pas du tout nécessaire de choisir une viande de premier choix, au contraire une viande un peu nerveuse et bon marché ira très bien, inutile de faire mille découpes pour éliminer les nerfs, mieux elle va même participer à la tenue de votre sauce, grâce à son apport de gélatine naturelle.

boeuf bourguignon



C'est pour ça que si vous demandez à votre boucher une viande à bourguignon, par exemple, il pourrait bien vous proposer des morceaux moins nobles, plus économiques (jumeau, paleron, par ex) et un peu nerveux, pas de soucis, au contraire.

C'est l'atout ce ces plats qui doivent cuire au moins 2 heures, mais qui peuvent très bien le faire le double ou le triple ou plus encore, à couvert, à petit feu, où la viande confit doucement et les gouts se révèlent de plus en plus, pour notre plus grand plaisir gustatif.

En résumé : La présence de nerfs (en fait de collagène) n'est pas un problème pour les viandes en cuisson longue, ce peut même être un atout, grâce à la transformation lente du collagène en gélatine.

Retourner en début de page

Derniers articles

Autres pages que vous pourriez également apprécier

Quelles sont les meilleures recettes de sushi party facile à concocter ?
Quelles sont les meilleures recettes de sushi party facile à concocter ?
Article sponsorisé. La recette sushi maki saumonLa recette de la sushi party est une spécialité japonaise facile à reproduire, et ce en un laps de temps. Pour un plat de trois personnes, il faut comme ingrédients : 200 g de riz à sushi, 350 ml d’eau froide, 30 ml de vinaigre de riz, 2 ml...
235 2
Les cavernes en boulangerie pâtisserie
Les cavernes en boulangerie pâtisserie
Que s'est-il passé ?C'est tout bête, vous avez intuitivement ajouté de morceaux de fruits frais et crus qui contiennent beaucoup d'eau. Lors de la cuisson, cette eau s'est transformée sous l'effet de la chaleur en vapeur, et cette vapeur qui ne peut pas sortir a poussée la pâte pas encore...
2 140 84.8/5 pour 4 notations
Le retour de la râpe à légumes
Le retour de la râpe à légumes
Dans mon souvenir, c'était un gros machin métallique qui s'achetait sur les marchés (auprès du gars qui vendait un nombre ahurissant de couteaux et d'économes), il fallait une certaine poigne pour l'utiliser, mais ça râpait à peu près n'importe quoi et ça ressemblait beaucoup à ceci...
1 506 335/5 pour 5 notations
Réhabilitons le burger
Réhabilitons le burger
Un burger donc, c'est très simple, très bon si c'est bien fait, un peu le "plat" emblématique de la cuisine de nos voisins américains, qui sont souvent persuadés de l'avoir inventé, ce qui est totalement farfelu, c'est en fait d'origine allemande, littéralement hamburger c'est "Hambourgeois"...
1 102 274.7/5 pour 3 notations
Les 3 secrets des mousses réussies
Les 3 secrets des mousses réussies
Pour une mousse au chocolat par exemple, le classique des classique, d'un coté vous avez du chocolat fondu dans de la crème et additionné des jaunes, et de l'autre les blancs battus en neige.On incorpore donc délicatement les blancs, c'est à dire principalement de l'air, dans le mélange...
1 674 73.6/5 pour 5 notations

Poster votre commentaire ou une question

I am not a leaving thing

Vos 3 commentaires ou questions sur cette page

Suivre cette page

Si cette page vous intéresse, vous pouvez la "suivre", c'est à dire que vous indiquez ici votre adresse e-mail, et ensuite, à chaque fois que la page est modifiée, ou commentée, vous recevrez immédiatement un e-mail personnel pour vous en avertir. Notez que vous devrez avant cela confirmer, toujours par e-mail, que c'est bien vous qui souhaitez suivre cette page.
I am not a leaving thing
Nota : Nous ne partagerons jamais votre e-mail avec qui que ce soit.
Autre possibilité : vous abonner à la liste de diffusion de cuisine-facile.com, vous recevrez alors un e-mail pour chaque nouvelle recette publiée sur site.

Retourner en début de page