Le blog de cuisine-facile.com

Le temps des confitures

Mots-clés pour cet article : ConfitureGeléeétéFruitsSucreGélifiantSirop
Le temps des confitures
Nous entrons bien dans l'été au moment où j'écris ces lignes, et c'est le temps où la plupart des fruits donnent ou vont donner à plein.

Et pour pas mal d'entre nous, ça va être aussi le temps des confitures et des gelées, un des meilleurs moyens qui soit de conserver les fruits pour le prochain hiver.
17K 10 3.8
Noter cette page :

Dernière mise à jour : Le 12 Juillet 2021

Le temps des confitures

Dans le principe la confiture, c'est archi-simple, on mélange du sucre et des fruits en proportions variables, et on fait cuire le tout jusqu'à épaississement.
Pour de la gelée, c'est pareil sauf que au lieu de fruits on utilise du jus ou de la pulpe de fruits uniquement.

Quelques point importants


La qualité des fruits


fruits pour confiture


Il faut bien démarrer la démarche et ne pas se tromper, bonne confiture = beaux fruits au départ, ce serait une erreur d'utiliser des fruits un peu neutres en gout, ou un peu gâtés, en se disant que dans la confiture ça passera.
C'est presque le contraire, il vous faut de très beaux/bons fruits pour faire une très bonne confiture.
Plus tard, lorsque vous préparerez vos fruits, éliminez systématiquement toutes les parties un peu gâtées ou blettes, vous ne devez conserver que le meilleur des fruits.

Le rapport sucre-fruit


Plus vous mettez de sucre, plus ça prends facilement, mais moins ça a le gout du fruit.
Les confitures du commerce par exemple sont en général très sucrées, trop sans doute, car le sucre est bien moins cher que les fruits, et c'est une question de gros sous comme d'habitude.
Un 50% fruit 50% sucre est déjà très bien, mais à la maison vous pouvez réduire encore à 40% de sucre (le taux idéal pour moi).
Ce taux de sucre est aussi une question de gout, mais aussi d'époque, les confitures de maintenant sont nettement moins sucrées que dans le temps, et c'est plutôt une bonne chose, il faut qu'une confiture d'abricots par exemple, ça ait un gout très net d'abricot, et pas un gout sucré avec un fond d'abricot.

Le sirop

sucre et fruits sirop de fruits


On peut mettre à cuire le mélange sucre/fruit directement en ajoutant un peu d'eau pour fluidifier, mais ce n'est pas une très bonne option car cette eau devra être éliminée par ébullition ensuite.
Il y a une bien meilleure solution dont je vous avais déjà parlé dans un précédent article, c'est de mettre les fruits coupés en morceaux et le sucre ensemble 4h minimum, ou une nuit, et l'ensemble forme un sirop (le coté hygroscopique du sucre) qui peut être cuit directement.

L'épaississement

épaississement


Obtenir une confiture, c'est un mélange qui épaissit, juste ce qu'il faut...
Pour obtenir cet épaississement, il y a 2 voies :

- L'ancienne, utilisée par nos grand-mères, qui consiste à cuire le mélange, (très) longtemps pour amener le sucre vers 110°C, température où il épaissit tout le mélange.
- Plus moderne, utiliser un gélifiant : pectine, agar-agar, gélatine... qui sont actifs dès les 100°C obtenus, voire moins.

L'ancienne méthode, cuisson longue, qui peut sembler "naturelle", a le gros défaut de réduire le gout des fruits, surtout avec des fruits délicats comme les fraises par exemple.
La nouvelle permet une cuisson courte, on amène a ébullition, on ajoute le gélifiant (le célèbre "Vit'pris" en France qui est de la pectine de pommes) et après 2 ou 3 minutes d'ébullition la confiture est prête.

De mon coté, je suis un adepte inconditionnel de l'usage de gélifiant, la pectine, neutre en gout, et c'est très efficace pour faire une bonne confiture ou gelée.

La stérilisation


pots retournés pots à l'endroit


Une fois la confiture prête, il faut la mettre en pot, ce n'est pas bien compliqué, mais il est très important pour qu'elle se conserve bien de s'assurer que l'intérieur du pot reste stérile.
Et pour ça, il y a un truc très efficace : Versez la confiture brulante dans le pot, fermez le et retournez le (prenez des gants), attendez 1 minute, puis remettez le à l'endroit.
En faisant ça, l'air contenu dans le pot va traverser la confiture brulante et se stériliser, vous aurez ainsi des pots de confitures qui se conservent facilement plusieurs mois, et hors du frigo.

Voilà donc quelques pistes pour vos futures confitures, puissiez vous profiter des beaux fruits du plein été à venir.

En résumé : Pour de bonnes confitures, choisissez de beaux fruits, faites un sirop, cuisez peu (avec un gélifiant), et stérilisez vos pots en les retournant.

Retourner en début de page

Derniers articles

Autres pages que vous pourriez également apprécier

Levures et levain
Levures et levain
Les levuresIl faut commencer par tout d'abord distinguer les levures entre elles, elles sont de 2 grands types, très différents : la levure de boulanger (dite aussi "levure de bière") et la levure chimique.La levure de boulangerC'est, comme son nom l'indique, c'est celle qui est utilisée...
41K 24.5
Quelques conseils pour bien pétrir à la maison
Quelques conseils pour bien pétrir à la maison
Commençons par un constat : Ces mini-pétrins, très pratiques en pâtisserie et cuisine, sont moins efficaces pour tout ce qui concerne la boulangerie, et donc le travail de pâtes où on utilise le "crochet", comme les pains ou la viennoiserie.En pratique si on se contente de verser les...
182K 423.7
La buée en boulangerie
La buée en boulangerie
La buée est donc indispensable, sans elle pas de beaux pains croustillants. Notez qu'une fois que la croute du pain dans le four est formée, 15/20 minutes environ, elle n'est plus nécessaire, il ne faut donc pas en ajouter toute la durée de cuisson du pain.Comment faire de la buée ?Les...
110K 194.3
La marche en avant
La marche en avant
Il ont pour cela toute une série de règles et de façon de faire, dont une en particulier qui veut que "le sale ne croise jamais le propre", autrement appelée la "marche en avant". C'est ce qui fait que dans une cuisine, tous les produits entrent par un endroit, les déchets sortent par un autre,...
5 518 25
Les marqueurs en cuisine
Les marqueurs en cuisine
Après bien sur, si vous vous écartez disons des fondamentaux d'une recette typique, il vaudrait mieux ne plus l’appeler avec son nom d'origine, et surtout ne pas la publier quelque part, vous pourriez vous prendre une volée de bois vert si quelques gardiens du temple de la recette en question...
989 45

Poster votre commentaire ou une question

I am not a leaving thing

Suivre cette page

Si cette page vous intéresse, vous pouvez la "suivre", c'est à dire que vous indiquez ici votre adresse e-mail, et ensuite, à chaque fois que la page est modifiée, ou commentée, vous recevrez immédiatement un e-mail personnel pour vous en avertir. Notez que vous devrez avant cela confirmer, toujours par e-mail, que c'est bien vous qui souhaitez suivre cette page.
I am not a leaving thing
Nota : Nous ne partagerons jamais votre e-mail avec qui que ce soit.
Autre possibilité : vous abonner à la liste de diffusion de cuisine-facile.com, vous recevrez alors un e-mail pour chaque nouvelle recette publiée sur site.

Retourner en début de page