Le blog de cuisine-facile.com

Du bon usage du film étirable

2 764 fois    0commentaires    note : 5.0 / 5
Noter cette recette

Vous utilisez peut-être du film étirable en cuisine ? Vous savez c'est ce film très très fin, transparent, et étirable justement, qui sert beaucoup en cuisine pour protéger des aliments de l'air. C'est tellement utilisé, et devenu indispensable chez les pros, qu'ils en ont même fait une expression culinaire, "filmer", voulant dire dans ce contexte : emballer ou protéger quelque chose grâce à ce fameux film étirable.

film étirable


Si c'est indispensable chez les pros, c'est très pratique aussi chez les amateurs que nous sommes, et dès qu'on s’apprête à mettre quelque chose au frigo, un restant de plat par exemple, il est très commode de le filmer avant.

Imaginons justement que vous ayez un reste de hachis parmentier (par exemple), dans le plat de service, que vous allez mettre au frigo pour plus tard dans la semaine. Pour bien faire, vous le laissez complètement refroidir, puis vous le filmez et direction le frigo.

Naturellement pour filmer votre plat, vous allez étaler dessus une feuille de film, puis la tendre sur les bords du plat et ensuite le mettre au frigo, classique.

En fait, et c'est le sujet de ce truc, cette méthode qui marche quand même (n'exagérons rien) n'est pas très efficace... Si on filme quelque chose, c'est pour l'isoler de l'air, pour réduire l'oxydation de ce qu'on protège (aliments frais) ou pour réduire le dessèchement (aliments cuits), or en procédant avec le film tendu sur le haut du plat, on enferme de l'air (un peu certes) avec l'aliment, et ce n'est pas efficace.

Voilà le truc : pour bien filmer un aliment, il vaut mieux mettre le film en contact direct avec l'aliment, inutile de le tendre, mais au contraire de bien l'appliquer contre l'aliment pour l'isoler complètement de l'air.

Pour reprendre l'exemple du hachis parmentier, ça veut dire que vous devez poser le film au contact sur le dessus bien sûr, et le faire suivre aussi sur la tranche du hachis pour protéger également la partie "coupée" par les coups de cuillères lors du service.

Voici une illustration avec un coulis de fraise, c'est un aliment qui a tendance a vite s'oxyder si il est préparé à l'avance. Sur la photo de gauche, "filmage" traditionnel, et sur la photo de droite, le film au contact direct du coulis, qui ainsi protégé restera bien rouge et conservera son gout.

film étirable pas au contact de l'aliment film étirable au contact de l'aliment



En résumé : Pour filmer un aliment, il vaut mieux mettre le film au contact direct de l'aliment.

Dernière mise à jour : Le 12 Mai 2018

Retourner en début de page


les visiteurs ont également consulté :

Les 3 couteaux essentielsLes jaunes d'œufs et le sucre en poudreLe Graal des boulangersLe CAP blanc de boulangerLe romarin dans les recettesLa dorure du feuilletageFaut-il vraiment blanchir des jaunes d’œufs ?Jean-Luc Petitrenaud est insupportable !
Nota : Passez votre souris sur les images pour voir le titre des pages.
Poster un commentaire ou une question :

Vous pouvez, si vous le désirez, ajouter un commentaire sur cette page : pourquoi elle vous a plu ou déplu, ce que vous y avez modifié, quel résultat vous avez obtenu, signaler une erreur ou une omission, etc. Vous pouvez également poser une question, je réponds à toutes à moins que quelqu'un ne l'ait déjà fait avant moi.
N'hésitez surtout pas à vous exprimer, je suis toujours très intéressé par votre opinion, mais merci d'avance de ne pas écrire en SMS ou uniquement en MAJUSCULES, mais bien en français, faute de quoi votre envoi pourrait être rejeté.

Je vous invite à consulter les conseils pour déposer un commentaire ou une image (ce qu'il faut faire et ne pas faire).

Posté par : Le 16 Aout 2018 à 23h13

Cochez cette case pour montrer que vous êtes bien un être humain (c'est une protection contre le Spam)*.

I am not a leaving thing