Comment réussir son sabayon

La recette pas à pas :

  1. 5 min.Comment réussir son sabayon : Photo de l'étape 1
    Mettez dans un récipient pouvant aller au bain-marie, 1 jaune d’œuf et 35 g de sucre en poudre.

    Sans attendre, fouettez jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
  2. Comment réussir son sabayon : Photo de l'étape 2
    Ce blanchiment du mélange est du à l'air que vous incorporez en fouettant sous forme de milliers de toutes petites bulles.
  3. 3 min.Comment réussir son sabayon : Photo de l'étape 3
    Ajoutez au mélange 3 cuillères à soupe de vin blanc moelleux (ou vin moelleux, jus de fruits, café, etc.) et 1 pincée de farine, mélangez le tout.

    Attention, cette pincée de farine est très importante pour la réussite du sabayon. Pendant le bain marie elle va faciliter la liaison du mélange : c'est un truc essentiel pour réussir à tout coup (ou presque) votre sabayon et ne pas faire une omelette...

    C'est le premier "secret" de réussite.
  4. 10 min.Comment réussir son sabayon : Photo de l'étape 4
    Mettez la préparation au bain marie, et commencez à fouetter.

    Le bain-marie est le deuxième "secret" de réussite, il faut une montée en température de la préparation qui se fasse en douceur...

    Il faut fouetter ainsi en permanence jusqu'à obtenir le mélange mousseux et onctueux désiré.
  5. Comment réussir son sabayon : Photo de l'étape 5
    Vous pouvez procéder au fouet électrique, dans ce cas ne tournez pas trop vite, mais rien ne vaut un fouet à main, vous contrôlerez mieux la prise du sabayon.
  6. Comment réussir son sabayon : Photo de l'étape 6
    Au bout de quelques minutes, le mélange commence à mousser et à monter.
  7. Comment réussir son sabayon : Photo de l'étape 7
    Arrêtez vous quand vous le souhaitez, il faut arriver à un bon compromis : assez mousseux et bien onctueux...C'est un pur délice !

Remarques :

Les deux points importants pour réussir un sabayon sont : pincée de farine (liaison facilitée) et bain-marie (montée en température douce).

Le sabayon est en général utilisé pour napper un dessert, mais vous pouvez également le servir nature dans une petite tasse (préalablement réchauffée) à la place du café ou du thé.

En matière de température, le sabayon se sert de préférence tiède, sur une préparation qui ne doit pas être ni trop chaude (ne sors pas du four), ni trop froide (ne sors pas du frigo).

Dans cette recette, c'est un sabayon sucré qui est réalisé, mais il peut également être salé comme indiqué plus haut. Vous noterez que dans ce cas, le sabayon à cause de l'absence de sucre, prends beaucoup plus vite.

Recettes qui en utilisent : 2

Fruits frais au sabayon
Fruits frais au sabayon
Poêlée de petits fruits au sabayon gratiné
Poêlée de petits fruits au sabayon gratiné

Source :

Maison, mais je rends un hommage appuyé à Hervé This pour ses explications sur le mécanisme du sabayon, et le rôle essentiel de la pincée de farine.

Noter cette recette

Noter cette recette