Volatile de cinq heures

La recette pas à pas :

  1. 1 min.Volatile de cinq heures : Photo de l'étape 1
    Ça marche avec n'importe quelle volaille : poulet bien sur, mais aussi canard, chapon, pintade, dinde, etc.

    Salez et poivrez généreusement l'extérieur...
  2. Volatile de cinq heures : Photo de l'étape 2
    ...et l'intérieur de la bête.
  3. 1 min.Volatile de cinq heures : Photo de l'étape 3
    Liez les herbes en un petit bouquet bien serré, ou utilisez un bouquet garni et introduisez le dans le volatile avec 2 gousses d'ail.
  4. 1 min.Volatile de cinq heures : Photo de l'étape 4
    Vous pouvez aussi ajouter à oignon ou 1 échalote à l'intérieur.
  5. 4 min.Volatile de cinq heures : Photo de l'étape 5
    Mettez le volatile dans un sac cuisson, ou recouvrez le plat de film alimentaire cuisson (voyez cette page pour plus d'informations sur ces différents papiers et sacs).
  6. 3 heuresVolatile de cinq heures : Photo de l'étape 6
    Mettez au four à 150°C ou 302°F et oubliez le pendant 3 heures.
  7. 5 min.Volatile de cinq heures : Photo de l'étape 7
    Au bout de ces 3 heures, découvrez (ou sortez du sac), entourez éventuellement des légumes prévus pour la garniture, et arrosez l'animal avec son jus.

    Pendant les deux dernières heures, laissez à découvert et arrosez régulièrement (tous les 15 minutes si possible) avec le jus.
  8. 2 heuresVolatile de cinq heures : Photo de l'étape 8
    Une fois les cinq heures écoulées, vous pouvez le découper (mais est-ce encore le bon mot quand on le fait avec une fourchette ?) et le servir pour la dégustation.

    Astuce : il vaut mieux pendant les 15 dernière minutes remettre le four à 220°C ou 428°F pour bien réchauffer la viande à coeur, sinon elle se refroidit très vite sur la table de vos convives. Pensez également a chauffer les assiettes de service.
  9. Volatile de cinq heures : Photo de l'étape 9
    Nota : Ça marche aussi avec les rôtis, pour un rôti de porc par exemple, disposez autour, si possible, des feuilles de sauge, qui se marie très très bien avec la viande de porc.

Remarques :

Cette recette est très amicalement dédiée à Frances Maguire, de Dublin, qui m'a fait découvrir la cuisson au sac.

Comment une cuisson à si basse température peut-elle donner une viande aussi tendre ? Pour comprendre ce procédé, il vous faut un peu de gastronomie moléculaire. Notez aussi qu'on peut appliquer cette cuisson lente a beaucoup d'autres choses.

Si c'est vraiment un gros volatile, comme un chapon ou une dinde, vous pouvez sans problème passer à 6 heures de cuisson.

Les légumes d'accompagnement, pour avoir cuits longuement et doucement dans le jus de la volaille, deviennent délicieusement fondants et parfumés...

Si votre volatile était assez "costaud" et qu'il vous en reste, vous pouvez faire avec un "Parmentier express" en recouvrant une couche de viande, de purée et de gruyère râpé (10 minutes sous le grill) et c'est très bon !

Recettes qui en utilisent : 9

Dont :
Poulet au curry express
Poulet au curry express
Haricots aux tomates
Haricots aux tomates
Rouleaux croustillants au poulet et poireaux
Rouleaux croustillants au poulet et poireaux
Salade radis et poulet citronnés
Salade radis et poulet citronnés
Riz aux petits pois
Riz aux petits pois

Source :

Maison, après une passionnante conférence d'Hervé This.

Noter cette recette

Noter cette recette